Accueil » Actualité » SSD : les gens les voient peu endurants et lents une fois chiffrés

SSD : les gens les voient peu endurants et lents une fois chiffrés

Image 1 : SSD : les gens les voient peu endurants et lents une fois chiffrésUn SSD OCZ

Intéressant : la Storage Networking Industry Association a décidé de faire un sondage sur la perception des SSD chez ses clients, et les résultats sont disponibles. 

On apprend donc que 27 % des ordinateurs portables et 8 % (seulement) des ordinateurs de bureau des participants sont équipés d’un SSD. La majorité est au format 2,5 pouces (65 %) alors que le mSATA est rare (5 %). Dans les résultats, on note une présence élevée des SSD de plus de 500 Go (33 %) et des SSD PCI-Express (19 %), assez rares dans l’absolu.

Point intéressant, l’endurance est un point considéré comme très important par les participants, alors que les SSD n’ont jamais vraiment montré une propension élevée à tomber en panne à cause de la durée de vie des cellules. On remarque d’ailleurs que les constructeurs l’ont pris en compte : le Crucial M550 réserve moins de mémoire que le M500, alors que les puces sont identiques.

L’autre point intéressant, c’est que les participants au sondage ont une image assez mauvaise des solutions de chiffrement, pourtant très importantes en entreprise. Pourtant, avec un processeur moderne ou un SSD moderne, la perte de performances — quand elle existe — est faible : Intel a intégré une prise en charge du chiffrement en AES dans ses processeurs, et beaucoup de contrôleurs sont capables de chiffrer entièrement un SSD sans pertes de performances. Dans certains cas — Crucial M5x0 Samsung 840 — le chiffrement est même compatible avec BitLocker, la solution de Microsoft sous Windows. 

Globalement, l’image des SSD est donc parfois faussée chez les utilisateurs, que ce soit dans le monde professionnel ou dans le grand public. Les taux de retour, comme ceux proposés par nos confrères de Hardware.fr, montrent d’ailleurs que la fiabilité est bonne, sauf cas particulier.