Accueil » Actualité » SSD Western Digital : du JMicron ?

SSD Western Digital : du JMicron ?

Image 1 : SSD Western Digital : du JMicron ?

Western Digital vient d’annoncer des SSD destinés au grand public et, point amusant, la société n’aurait pas utilisé un contrôleur issu de Silicondesign (rachetée en 2009), mais un « simple » JMicron JMF612 avec un firmware modifié (optimisé ?) par la firme. Ce n’est pas la première fois que JMicron laisse une firme modifier son logiciel interne (Kingston et Toshiba ont travaillé de la même façon), mais il est intéressant de constater que les acteurs majeurs du monde des disques durs ont beaucoup de mal à s’imposer dans les SSD, à l’exception de Samsung (qui est une société pluridiscplinaire) et en partie Toshiba (qui est un acteur mineur dans ce domaine). Pour rappel, l’autre grand nom de disques durs qui propose des SSD est Seagate, et la société est soupçonnée d’utiliser un SandForce, même si rien n’est officiel sur ce point. La photo comparative entre un SSD Western Digital et un SSD Kingston à base de JMicron JMF612 est en tout cas intéressante : toute la partie liée au contrôleur semble identique.

Dans la pratique, ce n’est évidemment pas un problème, même si — pour les constructeurs — il semble que si : les puces sont marquées au nom de Western Digital et pas à celui de JMicron…