Accueil » Actualité » ST-Ericsson annonce un ARM à 3 GHz

ST-Ericsson annonce un ARM à 3 GHz

Image 1 : ST-Ericsson annonce un ARM à 3 GHzLe pin’s officiel NovaThor

ST-Ericsson vient d’annoncer que la puce NovaThor L8580, un SoC ARM, pouvait fonctionner à 3 GHz. La société montrera d’ailleurs un smartphone cadencé à cette fréquence au MWC de Barcelone, la semaine prochaine.

Un quad core Cortex A9

ST-Ericsson utilise sa propre technologie de gravure en 28 nm, du FD-SOI, et monte nettement plus haut en fréquence que ses concurrents : la version classique du NovaThor atteint 2,5 GHz et cette nouvelle version monte à 3 GHz, un record pour un SoC ARM. En comparaison, les modèles à base de Cortex A9 les plus rapides atteignent 1,7 GHz en 40 nm et NVIDIA a annoncé Tegra 4i récemment avec une fréquence de 2,3 GHz en 28 nm.

En plus d’utiliser un Cortex A9 à une fréquence très élevée, ST-Ericsson pousse aussi le GPU — un PowerVR SGX544 — dans ses retranchements : à 600 MHz, il offre une puissance supérieure à celle du PowerVR SGX543MP2 utilisé dans les SoC d’Apple, où le GPU ne tourne qu’à 250 MHz. Texas Instruments, qui utilise aussi les GPU d’Imagination dans certains SoC, se limite par exemple à environ 380 MHz dans ses SoC en 40 nm.

À cette fréquence, le Cortex A9 est même a priori plus rapide que les Cortex A15, dont les implémentations actuelles ne dépassent pas 2 GHz. Si la puce de ST-Ericsson a tout pour plaire — elle intègre même un modem LTE —, reste un souci : la capacité de production. Il n’est pas certain que la société puisse arriver à suivre la cadence dans le monde des smartphones, dont les ventes explosent.