Accueil » Actualité » Star N9500 : la copie de Samsung Galaxy qui arrive avec un malware

Star N9500 : la copie de Samsung Galaxy qui arrive avec un malware

Image 1 : Star N9500 : la copie de Samsung Galaxy qui arrive avec un malwareCeci n’est pas un Galaxy S 4

Dans le monde des smartphones, il y a les modèles des grandes marques, les modèles « chinois » à bas prix… et les copies. Beaucoup de sociétés vendent en effet des smartphones avec un nom et un design qui s’approchent d’un modèle connu, mais évidemment avec des spécifications (et un prix) bien plus faibles. Et un modèle en particulier fait parler de lui : le Star N9500. Cette copie de Samsung Galaxy S 4 est en effet livrée… avec un malware.

Le Star N9500 est un appareil qui ressemble à un Galaxy S 4, mais avec des performances moyennes : un écran de 5 pouces en 720p, un processeur Mediatek équipé de quatre cores Cortex A7 à seulement 1,2 GHz, 1 Go de RAM et 4 Go de mémoire. Double SIM et doté d’un emplacement microSD, le smartphone se trouve assez facilement pour environ 130 € en France.

Mais la version d’Android 4.2 installée réserve donc quelques surprises : l’application Google Play a été modifiée et elle peut envoyer les données personnelles sur un serveur distant. Le microphone, l’appareil photo et plus généralement le smartphone peuvent même être piloté à distance. Comme l’application est intégrée dans le firmware, il est assez difficile d’effacer totalement le malware, qui porte le doux nom de Android.Trojan.Uupay.D.

Selon G Data (en allemand), le faible prix du smartphone est lié à la présence de ce malware : les données des utilisateurs seraient revendues et utilisées, alors que le smartphone lui-même serait vendu avec une très faible marge.