Accueil » Actualité » Starbucks : des chargeurs sans fil à la mauvaise norme dans les cafés

Starbucks : des chargeurs sans fil à la mauvaise norme dans les cafés

Image 1 : Starbucks : des chargeurs sans fil à la mauvaise norme dans les cafésLe logo PMAStarbucks, la célèbre enseigne, vient d’annoncer que ses cafés américains allaient être équipés de tables capables de recharger un appareil mobile par induction. Mais la firme a choisi la « mauvaise » technologie : alors que les smartphones  compatibles avec la charge par induction utilisent la technologie Qi (Asus, Nokia, Google, Samsung, etc.), Starbucks a décidé d’utiliser la technologie PMA (Power Matters Alliance), portée par Duracell et qui n’est intégrée… dans aucun smartphone.

C’est un vrai problème : actuellement, Duracell propose des coques imposantes et peu esthétiques compatibles avec seulement quelques téléphones, les iPhone 4 et 4S, les iPhone 5 et S ainsi que le Galaxy S 3 de Samsung. Dans les autres cas, il faudra soit utiliser une batterie externe compatible PMA (on a vu plus simple) ou un accessoire que Starbucks devrait proposer dans ses magasins pour un prix modique, le Ring. Il s’agit d’un petit accessoire qui se connecte au smartphone en micro USB (pour la majorité des téléphones) ou avec un connecteur propriétaire (Lightning, Dock 30 broches) et permet de recharger le téléphone.

Image 2 : Starbucks : des chargeurs sans fil à la mauvaise norme dans les cafésLe Ring

Starbucks a pour le moment équipé quelques magasins américains et devrait étendre rapidement cette nouveauté à toutes ses enseignes. Pour le moment, le déploiement n’est pas prévu officiellement en Europe, mais nos collègues de Tom’s Guide ont contactés Starbucks qui a indiqué que l’Europe était à l’étude, avec des tests en 2014 et un déploiement en 2015. 

Espérons pour Starbucks que la technologie PMA sera intégrée rapidement dans des smartphones, comme la technologie Qi, car le choix actuel semble tout de même hasardeux et étonnant du point de vue du consommateur…