Accueil » Comparatif » Stockage en ligne : lequel choisir ?

Stockage en ligne : lequel choisir ?

1 : C'est quoi un bon stockage dans le Cloud ? 2 : Dropbox 3 : Google Drive 5 : Apple iCloud 6 : Microsoft OneDrive 7 : MEGA 8 : Tresorit 9 : DrivinCloud 10 : Tableau récapitulatif

Amazon Cloud Drive

Image 2 : Stockage en ligne : lequel choisir ?

Amazon Cloud Drive

Spacieux mais spartiate

voir€ > Amazon
Verdict :

Amazon Cloud Drive n’arrête pas d’évoluer, plutôt dans le bon sens. Il offre aujourd’hui l’essentiel des fonctions (dont la synchronisation) mais reste rustique. Il offre surtout encore un stockage illimité pour une somme dérisoire. Cependant cette offre devrait disparaître sous peu, comme c’est déjà le cas aux USA. Alors Amazon Cloud Drive n’aurait plus beaucoup d’arguments.

Lire le test
Capacité gratuite (Go) 5
Taille limite des fichiers en Go Illimitée
Streaming oui
Historique non
Client Windows, macOS, Android, iOS
Fonction de synchronisation oui
Fonction de sauvegarde non
Protocole d'accès standard non
Transferts chiffrés oui
Stockage chiffré non
Clé de chiffrement personnel non
Nationalité hébergeur US

Le Cloud d’Amazon est résolument impressionnant. La société possède une des plus grosses, si ce n’est la plus grosse infrastructure au monde et offre ses services à d’innombrables entreprises, en marque blanche. Dropbox par exemple a longtemps utiliser les serveurs d’Amazon. Il était donc on ne peut plus naturel qu’Amazon lance sa propre offre de stockage en ligne à destination des particuliers. Amazon Cloud Drive, tel est son nom, est cependant très rustique par rapport à ses concurrents.

Synchronisation

Image 3 : Stockage en ligne : lequel choisir ?Après des années d’errements, Amazon propose enfin depuis quelques mois des applications Windows et macOS correctes, capables – comme tous leurs concurrents – de synchroniser automatiquement un dossier avec le Cloud. Le panel de fonctions est vraiment très classiques : choix de l’emplacement du dossier de synchro, choix des sous-dossiers à synchroniser sur le PC, et c’est tout. Le partage de fichiers n’est pas immédiat : il faut passer par le site web.

Ces applications clientes sont pourtant indispensables si on souhaite charger de gros fichiers : l’interface web impose une limite de 2 Go (ou 20 minutes pour les vidéos).

Du côté des applications mobiles, c’est également plus compliqué que chez les concurrents. Plutôt qu’une seule app, il faut faire avec deux. La première permet d’accéder à l’ensemble des fichiers stockés sur son Cloud Drive. La seconde se charge de la récupération automatique des photos et vidéos capturées sur le mobile.

Sauvegarde

Image 4 : Stockage en ligne : lequel choisir ?Amazon Cloud Drive est dépourvu de fonction de sauvegarde, mais sur smartphone, une application permet de charger sur le cloud (et donc de sauvegarder) toutes les photos et vidéos prises. Le service ne conserve même pas un historique des versions des fichiers stockés.

Autres fonctions

Les fichiers stockés – surtout les photos et les vidéos – sur Amazon Cloud Drive sont lisibles directement dans les applis mobiles ou le site web. Le streaming de vidéos est limité à 20 minutes. Amazon permet de visionner des albums photos.

Enfin, le Cloud Drive est utilisable comme un disque dur réseau pour peu que l’on passe par des logiciels tiers comme ExpanDrive ou Odrive.

Sécurité

Le Cloud d’Amazon est le socle sur lequel s’appuient d’innombrables services, la fiabilité de l’infrastructure Amazon n’est donc plus à démontrer. Les performances d’Amazon Cloud Drive sont également excellentes : nous avons pu saturer notre connexion de test à 100 Mbit/s.

Toutefois, Amazon est l’un des pires fournisseurs en ce qui concerne la confidentialité des données qu’on lui confie. Les données ne sont pas chiffrées en local et elles restent stockées en clair sur les serveurs. Le chiffrement n’intervient que pour protéger les données pendant le transfert. En outre, puisque Amazon est une société de droit américain hébergeant sur sol américain, les données sont également soumises à la législation étatsunienne.

Heureusement, il existe des services tiers se proposant de chiffrer les données avant envoi sur l’Amazon Cloud Drive, comme Odrive. Notons aussi que les NAS Synology ou Netgear, par exemple, proposent la sauvegarde et le chiffrement sur l’Amazon Cloud Drive.

Prix

Amazon Cloud Drive n’offre pas beaucoup de fonctions, mais peut-être se rattrape-t-il en étant très peu cher ? La réponse est un grand oui ! Depuis l’an dernier, Amazon offre tout simplement un espace de stockage illimité. Pour seulement 70 euros par an, on peut enregistrer autant de données que l’on souhaite sur les serveurs de l’entreprise. Trop beau pour être vrai ? Même pas, puisque nous n’avons pas rencontré de problème particulier. Ceci dit, Amazon a fait savoir que cette offre n’était plus commercialisée aux Etats-Unis. Les clients seront automatiquement basculés sur une des nouvelles offres, soit 100 Go pour 11,99 dollars par an ou 1 To pour 59,99 dollars par an (chaque téraoctet supplémentaire coûtera 59,99 dollars annuels). Des tarifs encore très raisonnables, mais

Par ailleurs, les abonnés Amazon Prime disposent, sans surcoût, de 5 Go de stockage pour leurs documents divers et d’un espace illimité pour leurs photos. Rappelons que l’abonnement Prime donne d’autres droits, comme la livraison gratuite sur un grand nombre de produits vendus par Amazon. Il coûte 49 euros par an.

Sommaire :

  1. C'est quoi un bon stockage dans le Cloud ?
  2. Dropbox
  3. Google Drive
  4. Amazon Cloud Drive
  5. Apple iCloud
  6. Microsoft OneDrive
  7. MEGA
  8. Tresorit
  9. DrivinCloud
  10. Tableau récapitulatif