Accueil » Actualité » Sun refuse de se faire racheter par IBM

Sun refuse de se faire racheter par IBM

Image 1 : Sun refuse de se faire racheter par IBMVendredi dernier, on s’attendait à voir IBM annoncer le rachat de Sun Microsystems (lire IBM annoncerait le rachat de Sun aujourd’hui). Le conseil d’administration de Sun en aurait décidé autrement. D’après les informations du Wall Street Journal, le conseil aurait formellement rejeté l’offre d’IBM, qui aurait retiré son offre dans la foulée. Sun aurait également mis fin à son engagement de négociations exclusives avec Big Blue, ouvrant la porte à d’éventuels autres repreneurs. Une autre source du WSJ affirme cependant que l’affaire n’est pas totalement close, la situation restant « fluide », les négociateurs restant en contact téléphonique.

Il est toujours difficile de prédire l’issue de ce type de négociations de haut vol, chaque acteur pouvant bluffer pour gagner du terrain. L’échec d’aujourd’hui pourrait très bien aboutir à un succès dans quelques jours. Il semble en effet que le seul point sur lequel bloquent les dirigeants de Sun n’est pas le prix, IBM offrant plus de 9 $ par action alors que le cours oscillait aux alentours de 5 $ avant les rumeurs de rachat. Sun serait par contre inquiet d’un possible dédit d’IBM, et exigerait plus de garanties que celles données par Big Blue jusque-là.