Accueil » Actualité » Supercalculateur : contre-attaque des USA, IBM/Nvidia Summit à 200 PFLOPS et Cray XC Knights Landing

Supercalculateur : contre-attaque des USA, IBM/Nvidia Summit à 200 PFLOPS et Cray XC Knights Landing

La Chine occupe maintenant la première place au classement des supercalculateurs, mais les États-Unis n’ont pas dit leur dernier mot dans cette lutte acharnée pour avoir la plus grosse… capacité de calcul.

Image 1 : Supercalculateur : contre-attaque des USA, IBM/Nvidia Summit à 200 PFLOPS et Cray XC Knights LandingLe Titan d’IBM

IBM et Cray tentent de répondre à la Chine, qui dispose désormais du supercalculateur le plus puissant au monde nommé Sunway TaihuLight. Dans cette nouvelle guerre technologique, le département américain de l’énergie officialise l’arrivée d’une nouvelle arme : un supercalculateur de 200 PFLOPS par IBM qui pourrait prendre la première place au classement… en 2018. La machine se nomme Summit, elle utilisera des processeurs IBM Power9 et des processeurs graphiques Volta de NVIDIA. Il n’y aura que 3 400 noeuds ce qui est vraiment peu. Comparativement, Titan, l’ancien gros supercalculateur de Cray, dispose de 18 688 noeuds pour une puissance de calcul maximale de 27 PFLOPS. Il faut dire que chaque noeud de Summit sera un concentré de puissance intégrant plus de 512 Go de RAM (HBM et DDR4). Cette concentration explique aussi pourquoi Summit ne consommera qu’un mégawatt de plus que Titan à 10 MW, alors que le supercalculateur sera nettement plus performant.

Le premier supercalculateur Knights Landing

La deuxième contre-attaque américaine envers la suprématie chinoise vient de Cray, qui annonce que ses supercalculateurs Cray XC intègrent maintenant les derniers processeurs Xeon Phi présentés par Intel il y a quelques jours. C’est une annonce importante, car ce sont les premiers systèmes, à notre connaissance, utilisant officiellement l’architecture Knights Landing. Cette initiative donne ainsi de la légitimité à l’approche d’Intel qui tente de concurrencer les fabricants de puces graphiques en proposant une architecture hautement parallèle.

Image 2 : Supercalculateur : contre-attaque des USA, IBM/Nvidia Summit à 200 PFLOPS et Cray XC Knights LandingLe Sunway TaihuLight