Accueil » Actualité » Symantec rachète des hackers

Symantec rachète des hackers

L'actualité de la sécurité informatique est en ébullition. Symantec vient d'annoncer le rachat de deux sociétés de sécurité informatique, LIRIC et @Stake, respectivement anglaise et américaine. Rien d'exceptionnel car le coût de la politique de rachat effectuée par Symantec depuis quelques mois est désormais estimée à 620 millions de dollars (achat des produits de ON Technology, Powerquest et Brightmail).

Mais la surprise vient de la nature de ces rachats et particulièrement de celui de @Stake. Pour mieux comprendre, voici ce que déclare Chris Wysopal, vice-président Recherche et Développement chez @Stake au sujet des débuts de la société : « La division de recherche et développement de @Stake que je dirige, est issue d'un groupe de gentils hackeurs connu sous le nom de l0pht Heavy Industries. Nous avons rejoint @Stake alors que la société de capital risque Battery Ventures était sur le point de lancer la société. Nous avons apporté notre expertise mais aussi les outils développés au cours des dernières années, comme le déchiffreur de mot de passe lOphtCrack. »

"Un groupe de gentils hackers", reconvertis dans l'amélioration des systèmes de sécurité informatiques. Cela ne vous rappelle rien ? Hier encore nous évoquions l'embauche de l'auteur du virus Sasser, 18 ans, par une société allemande de sécurité informatique inconnue. Et bien cela n'arrive pas qu'aux petits…