Accueil » Actualité » Tablette 4K et autres graphismes améliorés avec le Snapdragon 805

Tablette 4K et autres graphismes améliorés avec le Snapdragon 805

La semaine dernière, Qualcomm présentait à Paris son Snapdragon 805, une puce déjà testée récemment. L’occasion pour la société américaine d’approfondir certains points. Avec son Snapdragon 805, Qualcomm vise les appareils dotés d’un écran Ultra HD (ou 4K) : les analystes estiment qu’en 2015, 23 millions d’appareils disposeront d’un écran très haute définition de ce type et qu’ils seront — bien évidemment — animés par une puce Snapdragon 805.

Plus sérieusement, le Snapdragon 805 intègre un GPU comparable au niveau des fonctionnalités à ce que l’on trouve dans nos PC (DirectX 11_2 et OpenGL ES 3.1), mais avec des performances évidemment plus faibles. Une annonce à relier au nouveau test de 3DMark, qui sera sûrement adapté pour les appareils mobiles… 

Point intéressant, Qualcomm met en avant le GPU, le décodage matériel du HEVC (H.265) ou la gestion du son, avec notamment la prise en charge de l’audio en 24 bits / 192 kHz, sans trop parler du processeur lui-même. La raison est simple : il s’agit d’une amélioration du Krait 400 (qui porte le nom Krait 450) et qui reste 32 bits, alors que — pour le moment — les futurs processeurs 64 bits de Qualcomm sont basés sur une architecture ARM.

Qualcomm met aussi en avant l’intérêt des hautes définitions : alors qu’Apple, avec le nom marketing Retina, avait réussi à convaincre le public de l’intérêt des hautes résolutions, Qualcomm essaye de montrer qu’il y a mieux que le « Retina ». Pour Apple, un écran est Retina quand un pixel est plus petit que l’acuité visuelle moyenne d’une personne à une distance donnée. Pour un smartphone tenu à 30 cm et en considérant qu’une personne normale n’arrive pas à distinguer des pixels plus petits que 1 arc/minute, la résolution nécessaire dépasse un peu les 300 ppp. Qualcomm donne deux exemples pour montrer que cette solution est perfectible : la première, c’est que certaines personnes ont une meilleure vue, la limite descend à 0,6 arc/minute dans les cas extrêmes. La seconde, c’est que si deux pixels contigus ne sont plus séparables quand un écran est Retina, le crénelage reste visible dans certains cas.

Image 1 : Tablette 4K et autres graphismes améliorés avec le Snapdragon 805Retina ?

Même si Qualcomm prêche évidemment pour sa paroisse (ou plutôt celle de ses partenaires), force est de constater que le prototype de tablette équipée d’un écran 4K est très impressionnant et que la tendance de l’industrie est d’augmenter la définition. Dans les démonstrations que nous avons pu voir, l’Adreno 420 semblait très à l’aise dans les différents tests avec une définition de 3 840 x 2 160, ce qui est un bon point.