Accueil » Actualité » TDJ : Gigabyte X11, OCZ Vertex 4

TDJ : Gigabyte X11, OCZ Vertex 4

Image 1 : TDJ : Gigabyte X11, OCZ Vertex 4Nos confrères du Comptoir du Hardware viennent de publier un dossier consacré au X11 de Gigabyte, un ultrabook très léger puisqu’il n’affiche que 975 grammes sur la balance.

Doté d’un écran de 11,6 pouces capable d’afficher une définition de 1366 x 768 pixels, ce poids-plume embarque tout de même un Core i5-3317U (ou un Core i7-3517U), 4 Go de mémoire DDR3-1333 et un SSD de 128 Go. Verdict ?

“Tenez-vous bien : un châssis en fibres de carbone, une charnière en aluminium, un touchpad en fibres de verre ; ou encore même par ses évents d’aérations, le petit dernier de la marque taïwanaise est clairement inspiré par le sport automobile. Jusque dans sa fiche technique puisque nous retrouvons au sein de la bête une puce Ivy Bridge mobile et son H77M, un SSD, tout ce petit monde à la norme ultrabook. Pour parfaire le tout, le X11 passe sous la barre symbolique du kilogramme avec seulement 975g sur la balance, le tout pour 1,65cm d’épaisseur maximum, soit le portable « le plus léger au monde » (en excluant donc les ultras portables pour ceux qui en ferait la remarque, ainsi que le Lavie Z de Nec annoncé au début du mois de juillet dernier) promettait la firme au terme d’un teasing savamment orchestré en mai dernier. C’est parti pour un tour du propriétaire, gratuit en plus.”

De son côté, notre confrère Revioo s’est penché sur l’OCZ Vertex 4, un SSD présenté ici dans sa version 128 Go…

“OCZ fait des SSD sa vocation première à tel point que le fabricant a récemment fait l’acquisition d’Indilinx, une société spécialisée dans la conception de contrôleurs pour Solid State Drive. Le SSD OCZ Vertex 4 que nous allons analyser aujourd’hui fait donc appel à une puce Everest 2 pensée par Indilinx, l’occasion de découvrir comment se comporte ce contrôleur par rapport aux autres puces du moment.”

  • Lire le test chez notre confrère