Accueil » Test » Test : Alienware m15, la 1070 Max-Q la plus rapide du moment

Test : Alienware m15, la 1070 Max-Q la plus rapide du moment

L’Alienware m15 regroupe des composants puissants au sein d’un design compact, de type Max-Q. Suffisant pour jouer sans compromis ?

1 : Design et détail de la config 2 : L'extérieur 4 : Performances graphiques 5 : Performances CPU, stockage et PCMark 6 : Températures 7 : Nuisances sonores, autonomie 8 : Conclusion

L’intérieur

Démontage

Le démontage de l’Alienware m15 est aisé puisque seules quelques vis retiennent le capot inférieur. Une fois celui-ci ôté, on note de suite la qualité du design interne, tant au niveau de la carte mère que de l’organisation des composants ou du système de refroidissement « Cryo-Tech v2.0 ».

Le système de refroidissement

Le refroidissement de l’Alienware m15, justement, est confié à un système de refroidissement de conception classique, à base de caloducs. Deux grands caloducs relient les CPU et GPU aux deux radiateurs arrières, chacun placés devant l’un des deux ventilateurs. Le CPU et le GPU bénéficient chacun d’un second caloduc dédié, eux mêmes reliés à deux radiateurs latéraux. L’air frais est aspiré par en dessous, tandis que l’air chaud est expulsé par l’arrière et les côtés.

Processeur, GPU et mémoire vive

Le processeur Core i7-8750H (à droite sur la photo du haut de la page) et ses VRM et le GPU GTX 1070 Max-Q (à gauche) et ses 8 Go de mémoire GDDR5 sont « reliés » par deux caloducs, ce qui aura pour conséquence de transmettre une partie de la chaleur d’un composant à l’autre. Heureusement, le second caloduc de chaque partie devrait en limiter les conséquences. Bien entendu, compacité oblige, aucun des composants n’est upgradable.

Image 11 : Test : Alienware m15, la 1070 Max-Q la plus rapide du moment

Les deux ports SO-DIMM acceptent un maximum de 32 Go de mémoire DDR4. L’exemplaire que nous avons testé était équipé de 2 barrettes de 16 Go fabriquées par Micron, soit 32 Go de DDR4-2666 en dual-channel. Les timings sont relativement moyens, avec un CAS de 19.

Image 12 : Test : Alienware m15, la 1070 Max-Q la plus rapide du moment

Comme c’est souvent le cas, le chipset HM370 n’est même pas équipé d’un pad thermique. Il faut dire qu’avec un TDP de 3 watts, il n’a pas vraiment besoin d’être refroidit…

Le stockage

Image 13 : Test : Alienware m15, la 1070 Max-Q la plus rapide du moment

Cette version de l’Alienware m15 est équipée de deux SSD M.2 compatibles NVMe 1.2. Fabriqués par SK Hynix, ils affichent chacun 512 Go d’espace de stockage. Ils sont en revanche dépourvus de tout dissipateur ou pad thermique, ce qui peut laisser craindre du throttling en cas de forte sollicitation.

De manière assez curieuse, la nappe et le connecteur qui permettrait d’ajouter un disque dur ou un SSD SATA sont absents, bien que l’espace dédié soit libre.

Contrôleurs Thunderbolt, USB et WiFi

Terminons ce petit tour du propriétaire par quelques contrôleurs intégrés : un Intel JHL6340 prend en charge la partie Thunderbolt 3, alors que l’USB Powershare est géré par la puce TI TPS65982. La partie audio est confiée à un chipset Realtek ALC3281. Enfin, une carte Dell DW1820 basée sur un contrôleur Atheros QCA6174A se charge du WiFi 802.11ac et du Bluetooth 4.1.

Sommaire :

  1. Design et détail de la config
  2. L'extérieur
  3. L'intérieur
  4. Performances graphiques
  5. Performances CPU, stockage et PCMark
  6. Températures
  7. Nuisances sonores, autonomie
  8. Conclusion