Accueil » Test » Test : Ryzen 5 3600X, le processeur idéal pour jouer ?

Test : Ryzen 5 3600X, le processeur idéal pour jouer ?

1 : Intro, caractéristiques et méthode de test 2 : Bande passante mémoire et cache L3 3 : Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs 4 : Performances : encodage H.265 5 : Performances : 3DMark TimeSpy 6 : Performances en jeu 8 : Performances : Blender, 7-zip 9 : Consommation 10 : Conclusion

Performances : station de travail

SPECviewperfs 13 : Composite Scores

Comme nous l’avons déjà vu, les nouveaux Ryzen sont d’excellents travailleurs, même dans les tests qui dépendent beaucoup de la puissance d’un seul cœur (IPC et fréquence boost mono-cœur).

De manière générale, le 3600X est plus rapide que de nombreux processeurs Intel, à l'exception du 9900K ! Il se paie même le luxe de dépasser le 3700X. Une fois encore, la faute incombe aux applications mal multithréadées : le nombre plus faibles de coeurs ne pénalise alors pas le 3600X face au 3700X, et son TDP de 95W (contre 65W pour son grand frère) lui permet de conserver plus longtemps des fréquences de fonctionnement plus élevées.

Attention, il est aussi possible que certains de ces logiciels manquent d’optimisation pour ces nouveaux Ryzen, dont les performances pourraient encore s’améliorer.

Sommaire :

  1. Intro, caractéristiques et méthode de test
  2. Bande passante mémoire et cache L3
  3. Latences mémoire, cache L3 et et inter-coeurs
  4. Performances : encodage H.265
  5. Performances : 3DMark TimeSpy
  6. Performances en jeu
  7. Performances : station de travail
  8. Performances : Blender, 7-zip
  9. Consommation
  10. Conclusion