Accueil » Test » Test : AMD Threadripper 1900X, mieux qu’un Ryzen 7 1800X ?

Test : AMD Threadripper 1900X, mieux qu’un Ryzen 7 1800X ?

1 : Introduction, caractéristiques 2 : Organisation du CPU : Infinity Fabric 3 : Latences et overclocking 4 : VRMark et 3DMark 5 : AotS: Escalation et Civilization VI 6 : Battlefield 1 et Dawn of War III 7 : Grand Theft Auto V et Hitman 8 : Shadow of Mordor et Project CARS 9 : Far Cry Primal et Rise of the Tomb Raider 10 : Bureautique et productivité 12 : Perfs moyennes et conclusion

Rendu, transcodage, compression & AVX

Rendu

Comme l’on pouvait s’y attendre, le Threadripper 1900X offre des performances similaires à celles du 1800X dans le test multicore de Cinebench, affichant même une légère avance grâce à sa fréquence légèrement plus élevée. Le 1920X tire parti de ses 12C/24T pour faire encore mieux. En mode monocore, le 1900X est en milieu de peloton et l’on note une fois encore que le XFR boost s’avère plus intéressant que l’overclocking. De leur côté, les processeurs Intel tirent parti de leur fréquence et de leur débit en IPC pour l’emporter.

Corona utilise tous les coeurs et threads disponibles et l’on voit donc des performances comparables entre 1900X et Ryzen 7 1800X, le premier ayant encore une fois un léger avantage du fait de sa fréquence de fonctionnement plus élevée. Notons que le test POV-RAY sur un seul coeur montre à nouveau que l’overclocking du 1900X ne se traduit pas forcément par des gains de performances.

Les tests multicoeurs sous POV-RAY et Blender apprécient les fréquences d’origine du 1900X par rapport à celles du Ryzen 7 1800X. Nous avons en revanche pu constater que l’architecture mémoire quad channel de Threadripper ne faisait pratiquement aucune différence, preuve en est que 1900X et Ryzen 7 1800X sont très proches lorsqu’ils sont amenés à fréquences égales. Les tests de rendu et de visualisation sous PCMark 10 permettent de faire le même constat.

Le 1900X propose de très bonnes performances dans les tests CPU OpenCL de LuxMark, surpassant les deux Ryzen. Notons que l’absence de résultats pour le Core i7-7820X n’a rien d’un oubli : nous avons passé un temps considérable à essayer de mener ce test sur tous les Skylake-X présents au labo sans succès. Intel a par la suite confirmé notre hypothèse : OpenCL ne sait pas encore utiliser le jeu d’instructions AVX-512. Il va donc falloir attendre une mise à jour pour ces tests, laquelle viendra après une nouvelle version du SDK Intel OpenCL.

Transcodage & compression

LAME met lui aussi 1900X et Ryzen 7 1800X sur un pied d’égalité ou presque, constat qui vaut également pour le test HandBrake x264. L’écart entre les processeurs AMD et Intel se creuse en x265, car cette norme de codage tire pleinement parti des instructions AVX. Naturellement, le 1920X parvient à tirer son épingle du jeu compte tenu de ses 12C/24T. Nous avons également inclus les résultats obtenus sous Y-Cruncher : ce test, à la fois monothread et multithread, calcule Pi à l’aide des instructions AVX. Précisons que nous avons utilisé la version 0.7.3.9474, laquelle apporte des optimisations spécifiques à Ryzen.

Les tâches de compression apprécient particulièrement les architectures multicore, sous réserve que la partie stockage de la configuration parvienne à alimenter le processeur assez rapidement pour qu’il utilise son plein potentiel. Notons que le 1900X à fréquence d’origine propose des performances similaires à celles du 1800X overclocké, ce qui traduit la supériorité de l’architecture mémoire quad-channel du premier sur ce test. Le Core i7-7820X overclocké finit en tête, suivi de peu par le 1920X overclocké lui aussi.

Le benchmark de décompression bénéficie des performances en calcul d’entiers, tout en sachant que les 24 threads du 1920X lui confèrent un énorme avantage par rapport au reste du panel. L’échelonnement des performances est presque parfait : avec 50 % de threads supplémentaires par rapport au 1900X et 1800X, le 1920X parvient quasiment à 50 % de performances en plus lorsque les trois processeurs fonctionnent à fréquences égales.

Sommaire :

  1. Introduction, caractéristiques
  2. Organisation du CPU : Infinity Fabric
  3. Latences et overclocking
  4. VRMark et 3DMark
  5. AotS: Escalation et Civilization VI
  6. Battlefield 1 et Dawn of War III
  7. Grand Theft Auto V et Hitman
  8. Shadow of Mordor et Project CARS
  9. Far Cry Primal et Rise of the Tomb Raider
  10. Bureautique et productivité
  11. Rendu, transcodage, compression & AVX
  12. Perfs moyennes et conclusion