Accueil » Comparatif » Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU » Page 2

Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

1 : Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques 3 : Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle 4 : Ressources CPU, RAM, VRAM 5 : Conclusion

Méthode de test et cartes choisies

Configuration de test

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

AMD Ryzen 5 1600X

260€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Asus ROG Strix X370-F Gaming

169.43€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Corsair Vengeance LPX 2×8 Go DDR4-3200 CL16

175€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

SSD Crucial MX200 500Go

179.90€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Dark Power Pro 11 750W

186.45€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Be quiet! Dark Base Pro 900 rev.2

284.95€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Be Quiet Silent Loop 360mm

151.15€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Thermal Grizzly

15,80€ > TopAchat

OS
Système d’exploitationWindows 10 x64 Pro 1703 (15063.674)
Pilotes
NVIDIA GeForce Game Ready 388.00
AMD Radeon Crimson Edition 17.10.2
Jeu
Destiny version 1.0.5

Nous venons de mettre à jour notre configuration de test, qui va de plus en plus correspondre à une machine milieu de gamme dans les mois qui arrivent. Nous avons choisi une plateforme AMD Ryzen, le 1600X étant un processeur de choix pour les joueurs qui ne veulent pas trop dépenser.

Image 17 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Image 18 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPULe suivi des configurations des utilisateurs de Steam, l’actuelle plus grosse plateforme de jeu PC, permet de nous renseigner (chiffres d’octobre 2017) :

  • Windows 10 64 bits représente un peu moins de la moitié du marché (45 %).
  • 8 Go de RAM pour 44 % des joueurs (notre configuration en possède 16 Go, surtout pour des besoins de mesure d’occupation RAM maximale).
  • La définition Full HD est utilisée par 57 % des joueurs, mais 17 % sont encore en 1366 x 768. Le QHD ne concerne que 2 % des joueurs, et la 4K est encore et toujours anecdotique. Nous testerons donc en 1920 x 1080 pixels d’abord, et en QHD pour les jeux qui tournent très bien.
  • Les CPU à 4 cœurs équipent près de la moitié des configurations (58 % plus exactement). Nous avons toutefois anticipé sur les mois qui viennent en optant pour un CPU à 6 coeurs, milieu de gamme.

Image 19 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Le choix des cartes graphiques

Ce test est un peu exceptionnel dans le sens ou il intervient en pleine transformation de notre plateforme de test, et pendant préparation d’une nouvelle sélection de GPU. Nous avons donc pour l’instant testé le jeu avec un maximum de cartes en notre possession, en attendant les autres, qui devraient arriver pour le prochain benchmark de jeu (certainement Wolfenstein 2). Voici donc nos 12 GPU de test :


Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

NVIDIA GTX 1080 FE 8G

599€ > NVIDIA

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

AMD RX Vega 64 LE 8G

519€ > Rue du Commerce

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

MSI GTX 980 Ti Gaming 6G

00€ > LDLC

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

MSI GTX 1060 Armor OC 6G

323.59€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Asus RX 570 Strix OC 4G

172.45€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

XFX Radeon RX480 Core 8 Go

261.99€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Gigabyte GeForce GTX 1060 WF2OC-3GD 3 GB

219.99€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

MSI RX470 Gaming X 4G

216€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

MSI GTX 970 GAMING 4G

359€ > Cybertek

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

XFX Radeon R9 390 8G

360€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

MSI Radeon RX460 2Go OC

109.90€ > Amazon

Image 2 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

PNY GeForce GTX 1050 2Go

129.99€ > Amazon

A lire aussi :
Comparatif de Radeon RX 480 : 5 cartes testées en profondeur
Comparatif : 8 GeForce GTX 1060 en test
Comparatif : les meilleures cartes graphiques au banc d’essai
Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?
Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?
Test : GeForce GTX 1060 3 Go, la carte qui ne dit pas son nom

Image 44 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Protocole de test

Nous effectuons toutes les mesures avec l’outil PresentMon et le GUI programmé par notre testeur allemand Igor Wallossek, qui permet d’effectuer de nombreuses mesures simultanées, sans compter la génération de graphiques très précis.

Pour que les performances des cartes graphiques soient vraiment représentatives de la réalité, nous prenons soin de les faire chauffer avant de relever nos mesures. En effet, la majorité des cartes graphiques ont une fréquence qui se stabilise avec la température de leur GPU, et faire des mesures dès les premières minutes de fonctionnement conduirait à constater des performances supérieures à la réalité.

Nous effectuons donc un premier « run » afin de chauffer la carte, puis nous relevons les mesures de ses performances lors de la séquence de test. Pour les options graphiques, nous avons testé le jeu en Full HD avec les réglages poussés au maximum, puis en QHD.

Image 45 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Sommaire :

  1. Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle
  4. Ressources CPU, RAM, VRAM
  5. Conclusion