Accueil » Comparatif » Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU » Page 3

Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

1 : Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques 2 : Méthode de test et cartes choisies 4 : Ressources CPU, RAM, VRAM 5 : Conclusion

Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle

Séquence de bench

Destiny 2 ne possède pas de benchmark intégré, il nous a donc fallu choisir une séquence de jeu représentative de ce que l’on peut trouver sur les différentes cartes. Au lieu de la classique séquence du début du jeu, vue et revue, nous avons préféré tester sur The Farm, un endroit calme mais qui a l’avantage de mélanger des lieux en intérieur et en extérieur, avec une grande distance de vue et de nombreux effets d’ombres, de lumière et de réflexions. Sans en avoir l’apparence au premier abord, cette séquence comporte quelques passages relativement lourds parfaitement représentatifs de ce que l’on peut trouver au cours du jeu !

Performances en 1080p

Le jeu étant supposé tourner sur des configurations plutôt raisonnables, nous avons tout d’abord décidé de tester en Full HD avec la qualité la plus élevée possible, soit le réglage « Highest ».

Avec ces réglages, les RX 460 2G et GTX 1050 2G ne parviennent pas à tenir un taux minimum de 30 images par seconde. A l’inverse, il faut au minimum une GTX 1060 6G pour atteindre le palier des 60 ips. Du côté des Radeon, les RX 470, RX 570, RX 480 et R9 390 offrent à peu de choses près les mêmes performances, et sont toutes derrière la GTX 1060 3G. Dernier point surprenant : la RX Vega 64 flirte avec la barre des 99 ips en moyenne, mais chute parfois à 47 ips seulement, en particulier dans les scènes avec une distance de rendu importante. Nous soupçonnons toutefois un bug au niveau des pilotes, qui expliquerait ces pics de temps de rendu.

AMD a sournoisement attendu que nous terminions les tests avec la RX Vega 64 pour publier les pilotes Radeon 17.10.3. Nous avons donc refait les tests avec ce GPU et ces nouveaux pilotes pour voir si cela changeait quelques chose aux performances… Malheureusement non.

Performances en 1440p

Passons maintenant à une définition de 2560 x 1440 pixels, qui commence à supplanter le classique Full HD en milieu de gamme. Nous avons bien entendu repris les mêmes réglages « highest » que précédemment.

Sans surprise, les RX 460 2G et GTX 1050 2G déclarent forfait, les deux cartes étant largement sous la barre des 25 images par seconde en moyenne. Surprise en revanche du côté de la RX Vega 64, qui reprend du poil de la bête et se permet même de surpasser la GTX 1080 FE ! D’une manière plus générale, toutes les Radeon – de la RX 470 à la RX 480 en passant par les R9 390 et RX 570 – dépassent les GTX 1060 3G et 6G, alors qu’elles étaient derrière ces cartes en Full HD. Définitivement, AMD a encore du travail à faire avec ses pilotes pour améliorer les performances de ses cartes en 1080p.

Image 9 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Jour vs nuit

Destiny 2 offre un cycle jour/nuit complet, s’étendant sur plusieurs dizaines de minutes pour un « jour ». Les effets d’ombres et de lumière étant différents de nuit, nous avons voulu savoir si cela avait un impact sur les performances, en 1080p et en 1440p. Les réglages sont bien entendu identiques à précédemment.

La RX Vega 64 devant la GTX 1080 FE, en 1080p : aurions-nous trouvé une piste concernant le problème de performances vu précédemment ? Une chose est sure : quelque chose qui posait problème à la carte d’AMD de jour – ombres ou occlusion ambiante, peut-être ? – n’est plus là de nuit. Les RX 470, RX 570 et RX 480 arrivent en revanche toujours derrière les GTX 1060. Sans surprise, les GTX 1050 et RX 460 sont toujours dépassées par les événements.

On retrouve en 1440p de nuit à peu près le même classement que de jour.

Image 18 : Test : analyse des performances de Destiny 2 sur 12 GPU

Sommaire :

  1. Le jeu, son moteur et ses réglages graphiques
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle
  4. Ressources CPU, RAM, VRAM
  5. Conclusion