Accueil » Reportage photo » Test exclusif : Asus TUF VG27AQ ELMB, le moniteur gaming quasi-parfait

Test exclusif : Asus TUF VG27AQ ELMB, le moniteur gaming quasi-parfait

Encore un tout petit effort !

1 : L'ELMB sera-t-il le Graal de l'affichage ? 2 : Design : tous les atouts du haut de gamme 3 : Ergonomie et consommation 4 : Qualité d'affichage, réglages conseillés 5 : Temps de réponse des pixels 6 : Netteté et retard d’affichage 8 : Comportement FreeSync et G-Sync 9 : Conclusion

Zoom sur la techno ELMB

L’ELMB est clairement la technologie la plus attendue de cet écran, et elle est vraiment proche de la perfection. La vidéo ci-dessus montre bien comment le rétroéclairage varie sa fréquence de strobing (clignotement) en fonction de la fréquence d’images par seconde, ce qui est une première sur le marché ! La bonne nouvelle, c’est que selon nos mesures, l’ELMB ne dégrade pas du tout la qualité d’affichage de l’écran : même fidélité de couleur, température, gamma, et taux de contraste. L’ELMB bloque l’overdrive TraceFree à 60 (comme tous les modes ULMB), et la netteté accrue permet d’un peu mieux voir le reverse ghosting, mais rien de grave encore. Pour ceux qui redoutent un scintillement de l’écran en dessous de 80 Hz (le clignotement du rétroéclairage n’étant plus assez rapide), nous n’avons rien constaté de tel, malgré notre œil exercé et sensible à ce genre de problème. C’est encore un très bon point.

Crosstalk partiel

Image 1 : Test exclusif : Asus TUF VG27AQ ELMB, le moniteur gaming quasi-parfait
A voir à la verticale.

La mauvaise nouvelle, c’est que l’ELMB souffre d’un crosstalk partiel, comme on peut le voir sur l’image ci-dessus. Ce qui fait que sur la partie supérieure de l’écran on verra une image un peu dédoublée, car le clignotement du rétroéclairage n’est pas parfaitement synchronisé avec le rafraîchissement de l’image. C’est un problème fréquent, mais qui pourrait être corrigé par l’ajout d’un réglage de phase dans le menu de l’écran (comme chez les écrans BenQ Zowie).

Ce crosstalk est identique avec les GeForce (2080 Ti) et Radeon (5700) utilisées lors de notre test. Il est aussi identique à différentes fréquences (165, 160, 155, 144, 120, 100 Hz, etc.). Nous avons tenté de le corriger avec un mode de rafraîchissement personnalisé, sans succès. Rien de vraiment rédhibitoire, mais c’est tout de même un peu dommage, surtout que la solution existe, au moins pour l’estomper, à défaut de l’éliminer totalement.

Sommaire :

  1. L'ELMB sera-t-il le Graal de l'affichage ?
  2. Design : tous les atouts du haut de gamme
  3. Ergonomie et consommation
  4. Qualité d'affichage, réglages conseillés
  5. Temps de réponse des pixels
  6. Netteté et retard d’affichage
  7. Zoom sur la techno ELMB
  8. Comportement FreeSync et G-Sync
  9. Conclusion