Accueil » Actualité » Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records » Page 9

Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records

1 : Broadwell-E : pas Skylake, pas tout à fait Broadwell non plus 2 : Système de test et overclocking 3 : Les Core Broadwell-E dans les jeux 4 : Les Core Broadwell-E en bureautique 5 : Les Core Broadwell-E sous Adobe Creative Suite 6 : Les Core Broadwell-E sous Microsoft Office 7 : Résultats : Intel Core i7-6800K - overclocking, consommation, température 8 : Résultats : Intel Core i7-6850K - overclocking, consommation, températures 10 : Résultats: Intel Core i7-6950K - overclocking, consommation, températures 11 : Conclusion

Résultats : Intel Core i7-6900K – overclocking, consommation, températures

Image 1 : Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records

Fréquences, Turbo et overclocking

Le Core i7-6900K est le successeur direct du Core i7-5690X, les deux puces intégrant huit coeurs, contre six pour les i7-6800K et 6850K. Le 6900K a une fréquence de base de 3,2 GHz et malgré nos efforts, l’overclocking n’est pas monté à plus de 4,3 GHz. Au-delà, la machine ne démarrait même pas.

Durant les tests intensifs, la fréquence Turbo de chaque coeur était d’au moins 3,7 GHz et un coeur a même atteint 4 GHz.

Tension et overclocking

Le Core i7-6900K est monté jusqu’à 4,3 GHz à l’aide d’une tension de 1,38 V, ce qui n’est pas un bon signe pour la puce. Les tensions sont meilleures lorsque l’on reste à 4 GHz, mais cette fréquence n’est pas d’exceptionnelle puisqu’elle est atteinte en mode Turbo . Le problème est que dépasser les 4 GHz engendre une augmentation importante de la consommation et même une tension de 1,5 V ne permet pas de dépasser les 4,3 GHz.

Image 5 : Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records

Consommation

À moins d’avoir un jeu capable de tirer parti de huit coeurs, la consommation est identique à celle des Broadwell-E à six coeurs, c’est-à-dire que l’on reste à moins de 100 W jusqu’à 4 GHz.

Image 6 : Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records

Lors de nos tests intensifs utilisant les huit coeurs à 100 %, le Core i7-6900K est devenu la première puce testée dans nos laboratoires à dépasser les 200 W.

Image 7 : Test Broadwell-E : les Core i7-6950X, 6900K, 6850K et 6800K battent des records

Températures

Les résultats révèlent un problème au sein de l’architecture Broadwell-E : une plus grande finesse de gravure crée une puce plus dense et plus difficile à refroidir. Notre système de refroidissement liquide à circuit ouvert avait plus de mal à refroidir le 6900K que le 5690X qui consommait pourtant autant à 4,5 GHz que la nouvelle puce. Pire encore, il était possible de pousser le 5690X à 5 GHz en appliquant une tension de 1,5 V.

En conclusion, le Core i7-6900K est intéressant si on se contente de ses fréquences par défaut, mais une fois overclocké, chaque 100 MHz supplémentaire nécessite une augmentation très importante de la tension. Même ainsi, notre puce était limitée à 4,3 GHz. Bref, le processeur n’est vraiment utile que si l’on utilise des logiciels qui exploiteront tous les coeurs et si l’on ne compte pas faire de l’overclocking.

Sommaire :

  1. Broadwell-E : pas Skylake, pas tout à fait Broadwell non plus
  2. Système de test et overclocking
  3. Les Core Broadwell-E dans les jeux
  4. Les Core Broadwell-E en bureautique
  5. Les Core Broadwell-E sous Adobe Creative Suite
  6. Les Core Broadwell-E sous Microsoft Office
  7. Résultats : Intel Core i7-6800K - overclocking, consommation, température
  8. Résultats : Intel Core i7-6850K - overclocking, consommation, températures
  9. Résultats : Intel Core i7-6900K – overclocking, consommation, températures
  10. Résultats: Intel Core i7-6950K - overclocking, consommation, températures
  11. Conclusion