Accueil » Test » Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d’Intel » Page 10

Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d’Intel

1 : Intro : une « réévolution » ! 2 : Chipset Z370 et circuit graphique 3 : Méthode de test 4 : VRMark et 3DMark 5 : AotS: Escalation et Civilization VI 6 : Battlefield 1 et Dawn of War III 7 : Grand Theft Auto V et Hitman 8 : Shadow of Mordor et Project CARS 9 : Far Cry et Rise of the Tomb Raider 11 : Station de travail 2D 12 : Station de travail 3D 13 : Station de travail : calcul CPU et rendu 14 : Calcul scientifique 15 : Consommation 16 : Apports de l'overclocking et températures 17 : Rapport perf/prix et conclusion

PAO, bureautique, multimédia et compression

Remarques sur les CPU choisis et l’overclocking

Comme les CPU overclockés sont rares dans le domaine semi-professionnel, nous ne les testons généralement pas dans les tâches de productivité. Cette fois-ci, nous avons fait une exception et nous présentons les résultats obtenus sur les Coffee Lake aux fréquences d’usine et overclockés. Nous étions trop curieux de voir ce dont cette nouvelle mouture est capable, d’autant plus que les gains en gaming étaient déjà substantiels.

Pour rester justes, nous avons aussi inclus les résultats avec un processeur AMD Ryzen 7 1800X overclocké et un Core i7 7800X overclocké, lequel représente en quelque sorte l’alternative sur la plateforme X299 d’Intel. Est-ce que cette plateforme nettement plus onéreuse permet au moins un gain au niveau des tâches de productivité ?

Publication assistée par ordinateur et animations

La suite Adobe Creative Cloud représente un excellent benchmark qui illustre très bien la performance sur un ou plusieurs cœurs. Ces tests sont en tout cas bien plus représentatifs que beaucoup de benchmarks synthétiques. After Effects CC est le programme le plus caractéristique d’un travail parallélisé, où le nombre de cœurs l’emporte sur la fréquence.

Pourtant, les résultats montrent que tant que tous les cœurs ne sont pas utilisés, Coffee Lake ne s’impose que grâce à sa fréquence supérieure. Dans InDesign CC, on retrouve le même comportement paradoxal déjà constaté dans nos précédents tests avec cette fois un Core i5 7600K qui dépasse un Core i7 non overclocké – un résultat dont le sens nous échappe à vrai dire.

Encodage et multimédia

Avec le programme d’encodage Handbrake, les Core i7-8700K et i7-8700 peuvent enfin montrer leurs muscles et écrasent tout simplement la concurrence, y compris le Core i7-7800X, bien à la peine.

Image 1 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel

Avec les réglages poussés au maximum, le Ryzen 7 1800X d’AMD reprend l’avantage grâce à un nombre de cœurs supérieur.

Image 2 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel

Compression / décompression

Les six cœurs des Core i7-8700K et i7-8700 conjugués à une fréquence élevée pulvérisent tout simplement la concurrence. Ici aussi, le Core i7-7800X aux caractéristiques pourtant similaires, est complètement largué.

Image 3 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel

En décompression, la concurrence commence tout juste à s’échauffer que les Coffee Lake ont déjà terminé. Le Core i7-7800X est bon dernier et illustre une fois encore que la plateforme X299 n’est pas forcément un choix judicieux pour les power users.

Image 4 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel

Sommaire :

  1. Intro : une « réévolution » !
  2. Chipset Z370 et circuit graphique
  3. Méthode de test
  4. VRMark et 3DMark
  5. AotS: Escalation et Civilization VI
  6. Battlefield 1 et Dawn of War III
  7. Grand Theft Auto V et Hitman
  8. Shadow of Mordor et Project CARS
  9. Far Cry et Rise of the Tomb Raider
  10. PAO, bureautique, multimédia et compression
  11. Station de travail 2D
  12. Station de travail 3D
  13. Station de travail : calcul CPU et rendu
  14. Calcul scientifique
  15. Consommation
  16. Apports de l'overclocking et températures
  17. Rapport perf/prix et conclusion