Accueil » Test » Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d’Intel » Page 4

Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d’Intel

1 : Intro : une « réévolution » ! 2 : Chipset Z370 et circuit graphique 3 : Méthode de test 5 : AotS: Escalation et Civilization VI 6 : Battlefield 1 et Dawn of War III 7 : Grand Theft Auto V et Hitman 8 : Shadow of Mordor et Project CARS 9 : Far Cry et Rise of the Tomb Raider 10 : PAO, bureautique, multimédia et compression 11 : Station de travail 2D 12 : Station de travail 3D 13 : Station de travail : calcul CPU et rendu 14 : Calcul scientifique 15 : Consommation 16 : Apports de l'overclocking et températures 17 : Rapport perf/prix et conclusion

VRMark et 3DMark

Note préalable

Durant les tests, nous avons été confrontés à un comportement étonnant du Core i7-8700 : ce CPU s’est révélé plus performant dans les jeux que le 8700K, malgré ses caractéristiques techniques inférieures sur le papier.

Nous avons vérifié ceci sur plusieurs cartes mères de différents fabricants, et ces fabricants ont constaté la même chose. Nous avons d’abord examiné le Turbo Boost, mais nous pensons que ce dernier fonctionne correctement d’après nos relevés de fréquences, à la fois pour le 8700 et le 8700K. Ce serait plutôt une histoire de load line entre les différents modèles de CPU, et de microcode d’Intel.

Dans certains jeux, nous avons toutefois enregistré une consommation supérieure avec le 8700 face au 8700K, alors que le second est annoncé à un TDP supérieur. Nous sommes en contact avec Intel pour en savoir plus dans les prochains jours.

VRMark & 3DMark

Nous ne sommes pas très friands des tests synthétiques pour mesurer les performances gaming d’un composant. Mais les tests CPU de Futuremark, sous DX11 et DX12, montrent tout de même bien la puissance brute que les processeurs ont sous le coude.

Pour VRMark, le score de validation du PC pour les casques VR est de 109 ips dans le test Orange Room.

Image 1 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel


VRMark est friand des fréquences d’Intel et de la puissance de calcul de chaque cœur. La fréquence Turbo du 8700K permet au CPU de surpasser le 7700K car il n’utilise que peu de cœurs. A fréquence égale toutefois, le 7700K reste aussi performant, voire plus.

Les tests synthétiques qui favorisent un nombre de cœurs important, comme les benchs TimeSpy (DX12) ou FireStrike (DX11), montrent le gain qu’il est possible d’obtenir grâce aux Coffee Lake à six cœurs dans des jeux massivement parallélisés. Le Core i7-8700K surpasse aisément ses prédécesseurs, même le Core i7-7800X avec sa plateforme X299 hors de prix. Le Ryzen  7 1800X se présente en revanche comme un compétiteur doué.

La différence entre Coffee Lake overclocké et Ryzen est plus faible que ce à quoi nous nous attendions, compte tenu du nombre de cœurs plus important de ce dernier. L’IPC plus élevé des puces d’Intel est ici un avantage.

Image 4 : Test : Coffee Lake Core i7-8700K et 8700, la bombe d'Intel

Ryzen est particulièrement à l’aise ici, se permettant même de surpasser à sa fréquence de base le Core i7-8700K pourtant overclocké. Le Core i7-7700K est sensiblement plus performant que le Core i7-8700K (avec ou sans overclocking), ce qui nous laisse penser à un manque d’optimisations pour ce dernier. Le 8700K se place derrière le 7700K dans les tests DX12 et Vulkan, mais passe devant en DX11.

Sommaire :

  1. Intro : une « réévolution » !
  2. Chipset Z370 et circuit graphique
  3. Méthode de test
  4. VRMark et 3DMark
  5. AotS: Escalation et Civilization VI
  6. Battlefield 1 et Dawn of War III
  7. Grand Theft Auto V et Hitman
  8. Shadow of Mordor et Project CARS
  9. Far Cry et Rise of the Tomb Raider
  10. PAO, bureautique, multimédia et compression
  11. Station de travail 2D
  12. Station de travail 3D
  13. Station de travail : calcul CPU et rendu
  14. Calcul scientifique
  15. Consommation
  16. Apports de l'overclocking et températures
  17. Rapport perf/prix et conclusion