Accueil » Test » Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 4 : Benchmarks en 1080p 5 : Benchmarks en 1440p 6 : Performances selon les options graphiques 7 : Ressources CPU, RAM, VRAM 8 : Performances multicoeurs 9 : Résumé des IPS moyens par carte 10 : Conclusion

Options graphiques et rendu

Le nombre d’options graphiques disponibles est important : outre l’API à utiliser (DirectX 11 ou 12) et les classiques définitions, on peut choisir la qualité des textures, du terrain, de la végétation ou de l’eau, le niveau de détails des particules ou encore la qualité du brouillard volumétrique et de l’occlusion ambiante. Il est fort heureusement possible de sélectionner l’un des quatre niveaux de réglages pré-configurés (Low, Medium, High, Highest).

Options graphiques

Les réglages Medium et High sont acceptables, le réglage Ultra étant bien entendu idéal, avec des niveaux de détails et d’ombres très élevés. Seul le mode Low est à éviter, la qualité graphique étant bel et bien… minimale.

Image 9 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Benchmarks en 1080p
  5. Benchmarks en 1440p
  6. Performances selon les options graphiques
  7. Ressources CPU, RAM, VRAM
  8. Performances multicoeurs
  9. Résumé des IPS moyens par carte
  10. Conclusion