Accueil » Test » Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Options graphiques et rendu 4 : Benchmarks en 1080p 5 : Benchmarks en 1440p 6 : Performances selon les options graphiques 7 : Ressources CPU, RAM, VRAM 9 : Résumé des IPS moyens par carte 10 : Conclusion

Performances multicoeurs

Voyons ce qui se passe quand on diminue le nombre de vCPU : nous avons pour cela repris notre Radeon RX 580 Gaming 8G de chez MSI et testé plusieurs combinaisons cœurs/threads avec notre Ryzen 5 1600X, en DirectX 11 et DirectX 12 avec les mêmes réglages que précédemment. C’est également un bon moyen de voir l’impact du SMT sur les performances.

Surprise ! Notre Ryzen 5 1600X offre les meilleures performances avec 6 ou 8 threads seulement que ce soit en DirectX 11 ou DirectX 12. Pire : en DirectX 11, l’activation du SMT conduit à chaque fois à une baisse des performances ! N’hésitez donc pas à désactiver le SMT/HT si vous jouez en DirectX 11 afin de tenter de grappiller quelques IPS.

Image 8 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Benchmarks en 1080p
  5. Benchmarks en 1440p
  6. Performances selon les options graphiques
  7. Ressources CPU, RAM, VRAM
  8. Performances multicoeurs
  9. Résumé des IPS moyens par carte
  10. Conclusion