Accueil » Test » Test : AOC CQ32G1, le 32 pouces WQHD 144 Hz FreeSync le moins cher du marché

Test : AOC CQ32G1, le 32 pouces WQHD 144 Hz FreeSync le moins cher du marché

Test : AOC CQ32G1, le 32 pouces WQHD 144 Hz FreeSync le moins cher du marché

Netteté et retard d’affichage

Image 1 : Test : AOC CQ32G1, le 32 pouces WQHD 144 Hz FreeSync le moins cher du marché

Nos mesures à 1000 fps montrent tout d’abord un retard d’affichage moyen de 9 ms en mode « Low Input Lag », ce qui est largement suffisant pour les joueurs.

Voici une prise de photo en suivant le mouvement à l’écran. C’est très représentatif de ce qu’on peut voir à l’oeil nu, mais il faut l’interpréter à la lumière des chiffres de temps de réponse de la page précédente. Car sur les couleurs ici, le ghosting reste très raisonnable visuellement. On voit, par rapport à l’écran le plus rapide que nous ayons testé, que le CQ32G1 s’en sort plutôt bien, mais le ghosting reste présent, alors qu’il est totalement absent sur la dalle TN de l’Alienware 25. Notez que ghosting et flou de mouvement sont deux choses différentes, mais que le premier peut empirer le second.

Reverse ghosting en mode Boost

On voit ici que le mode d’overdrive Strong provoque une image fantôme aux couleurs « négatives » à cause de l’overshoot (dépassement) des pixels, trop violemment poussés électriquement. Et encore cette image fantôme est beaucoup plus visible sur d’autres couleurs ! Le mode Boost de l’écran, qui éteint le rétroéclairage entre chaque rafraîchissement, fonctionne à 144 Hz, mais impose un overdrive en Strong, et ne peut donc pas se débarrasser des images résiduelles malgré une netteté bien meilleure à l’oeil nu. Le résultat est parfait, sans aucun ghosting, sur la dalle TN de l’Alienware 25.

Bref, il est bien clair que la valeur de 1 ms MPRT annoncée par le fabricant est fantaisiste.