Accueil » Actualité » Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

1 : GP106 en détail, test en multi-GPU DX12 3 : Méthode de test 4 : Tests Ashes of the Singularity, Battlefield & GTA V 5 : Tests Hitman, Metro: Last Light Redux & Project CARS 6 : Tests Rise of the Tomb Raider, The Division & The Witcher 3 7 : Tests de consommation électrique 8 : Rendement et Overclocking, underclocking 9 : Fréquences max, températures et bruit 10 : Conclusion

Examen de la GTX 1060 Founders Edition

NVIDIA continue sur sa lancée, avec une carte Founders Edition, autrement dit un modèle de référence qui reprend le look et le design de refroidissement des GTX 1080 et 1070 Founders Edition. Avec une implémentation que l’on présume moins coûteuse.

Toutefois, celà ne signifie pas que la carte est petite. Elle fait 25,4 cm de long (avec son dissipateur), 10,7 cm de large, et 3,8 cm d’épaisseur. En fait, la carte est plus fine (3,5 mm), mais sont équerre PCI dépasse de 0,3 mm. La carte pèse enfin 845 grammes.

Image 1 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Design, impressions et interfaces

Encore une fois, NVIDIA utilise un couvercle en métal et plastique. Il est toutefois plus simple que chez les GTX 1080 et 1070. Tout le boîtier peut être retiré en une fois, même avec le ventilateur. Le logo GeForce GTX reste illumé en vert, et on trouve cette fois un seul connecteur 6 broches pour l’alimentation.

Image 2 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Image 3 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Le verso de la carte montre un PCB beaucoup plus court que celui de GTX 1080 et 1070, c’est le ventilateur qui dépasse du PCB pour donner sa réelle longueur à la carte. Et, certainement pour des raisons d’économies, il n’y pas de plaque arrière (backplate).

Image 4 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Le reste de la carte ne change pas vraiment. On remarque la présence d’un port DVI dual-link, de trois ports DisplayPort 1.2 et un port HDMI 2.0. Notez que d’autres GTX 1060 custom pourront avoir des interfaces avancées, notamment Displayport 1.3 ou 1.4.

Image 5 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?Image 6 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Dissipateur, PCB et alimentation

La position du connecteur 6 broches est inhabituelle : il est placé hors du PCB, sur la partie qui dépasse avec le ventilateur, et relié au PCB par des câbles électriques. Le PCB fait seulement 17,5 cm de long, mais il n’y a pas de place libre pour un connecteur 6 broches, ce qui imposera aux fabricants partenaires de faire des PCB personnalisés pour rendre la carte plus courte. Dommage.

Image 7 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Image 8 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Le dissipateur se compose d’un gros radiateur en cuivre avec une plaque de métal juste en dessous. Un dissipateur sans chambre à vapeur, assez similaire à celui des GTX 1070. Certainement de quoi offrir de bonnes performances face au TDP de 120 W de la 1060.

Image 9 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

La plaque à la base de la carte tient deux rôles : celui de rigidifier le PCB et de dissiper les autres composants de la carte, comme l’étage d’alimentation et la RAM, via des pads thermiques. Notez que les câbles du connecteur 6 broches sont… soudés à la carte.

Image 10 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Image 11 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Image 12 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Le PCB de la GTX 1060 permettrait de placer jusqu’à 8 Go de mémoire vive GDDR5, mais deux emplacements ne sont pas occupés. Les puces sont des Samsung K4G80325FB-HC25 GDDR5, qui tournent entre 1,305 V et 1,597 V, en fonction de leur fréquence. Le contrôleur PWM n’est pas documenté, c’est un uPI uP9509, une version inférieure à celui des GTX 1080 et 1070 (uP9511P).

Image 13 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?Image 14 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Les puces de mémoire et une phase de l’alimentation du GPU exploitent l’alimentation du slot de l’interface PCI Express. Les deux autres phases du GPU sont alimentées par le connecteur 6 broches. Nous verrons la distribution de la consommation en détail dans les pages suivantes.

Image 15 : Test de la GeForce GTX 1060 : peut-elle tuer la Radeon RX 480 ?

Pour la régulation de la tension, NVIDIA n’utilise qu’un seul MOSFET Dual N-Channel, le E6930, pour chaque phase. Un composant hautement intégré qui permet de libérer de la place sur le PCB. Les trois phases du GPU sont largement suffisantes, et leur distribution a plus de sens que celle de la Radeon RX 480.

Excepté le connecteur 6 broches qui semble avoir pris un mauvais virage lors de la conception de la carte, la GTX 1060 de référence de NVIDIA se présente très bien. Au regard de son faible TDP, son ventilateur radial ne semble pas être un mauvais choix.

Sommaire :

  1. GP106 en détail, test en multi-GPU DX12
  2. Examen de la GTX 1060 Founders Edition
  3. Méthode de test
  4. Tests Ashes of the Singularity, Battlefield & GTA V
  5. Tests Hitman, Metro: Last Light Redux & Project CARS
  6. Tests Rise of the Tomb Raider, The Division & The Witcher 3
  7. Tests de consommation électrique
  8. Rendement et Overclocking, underclocking
  9. Fréquences max, températures et bruit
  10. Conclusion