Accueil » Actualité » Test de Skylake-X : Intel Core i9-7900X, le CPU le plus puissant ?

Test de Skylake-X : Intel Core i9-7900X, le CPU le plus puissant ?

1 : Intro : caractéristiques et fréquences Turbo 2 : L'architecture Mesh 3 : Tests de Cache, IPC, AVX et chiffrement 4 : Le chipset X299 Basin Falls 5 : Machines et méthode de test 6 : Tests : latences du Mesh 7 : Tests : VRMark, 3DMark 8 : Tests : AotS: Escalation, Civilization VI 9 : Tests : Battlefield 1, Deus Ex: Mankind Divided 10 : Tests : Grand Theft Auto V, Hitman 11 : Tests : Shadow of Mordor, Project CARS 12 : Tests : Rise of the Tomb Raider et The Division 13 : Tests : station de travail 14 : Tests : calcul intensif HPC 15 : Consommation 17 : Températures problématiques 18 : Conclusion

Overclocking et stabilité

Intel n’utilise pas une capsule IHS soudée au die sur les Skylake-X et Kaby Lake-X. A la place de la soudure métallique que les passionnés voudraient tous voir, la chaleur passe du die à l’IHS par l’intermédiaire d’une pâte thermique de qualité toute relative. Cette décision a des conséquences sur l’overclocking et sur la consommation du CPU.

Nous avons été obligés d’utiliser le dissipateur extrême Alphacool Eiszeit Chiller 2000 (un watercooling couplé à un réfrigérateur d’eau, en gros). Le refroidissement à air est totalement hors de question avec le Core i9-7900X.

Image 1 : Test de Skylake-X : Intel Core i9-7900X, le CPU le plus puissant ?

Les 230 A mesurés pendant nos tests d’overclocking nous on poussé à assurer, en ajoutant un ventilateur sur la carte mère pour refroidir la zone autour du socket CPU, bourrée de VRM.

Overclocking, stabilité

Nous savons désormais que le ratio performances/consommation du 7900X devient négatif dès qu’on utilise toutes les ressources de son die. C’est à prendre en compte pour l’overclocking du processeur, surtout en termes de refroidissement.

Pour un overclocking stable sous Prime95 pendant de longues périodes, sans toucher les limites de températures, nous avons été incapables de dépasser les 4,4 GHz. Les dernières nouvelles parlant d’overclocking à plus de 5 GHz sont donc à prendre avec des pincettes, selon nous. Nous avons booté Windows à 5,1 GHz, mais dès qu’on faisait tourner une application, nous avions droit à un BSOD ou à une coupure d’urgence de la carte mère.

Nous avons pu atteindre un overclocking stable à 4,8 GHz sous Cinebench R15. Mais notre solution de refroidissement extrême en était le facteur décisif. De manière réaliste, il serait possible d’atteindre 4,5 GHz avec un watercooling tout-en-un. Voilà une comparaison de la consommation du CPU et de ses performances dans ce test :

Image 2 : Test de Skylake-X : Intel Core i9-7900X, le CPU le plus puissant ?

Avec une tension de 1,4 V, le système est resté stable pendant 10 cycles de benchmark, avec un CPU qui consommait 261 W en moyenne, avec quelques brefs pics à 293 W. D’autres tests plus poussés (rendu 3D) ont poussé le processeur à 335 W à 4,8 GHz, et un bon gros Prime95 avec AVX (non limité) a poussé le CPU à 364 W avant que la carte mère ne se coupe par sécurité !

Sur un seul coeur, on constate que les performances s’alignent sur la fréquence de manière presque linéaire. La consommation augmente plus rapidement, mais pas autant qu’on aurait pu le craindre.

Image 3 : Test de Skylake-X : Intel Core i9-7900X, le CPU le plus puissant ?

En gros, l’overclocking de ce petit monstre va surtout dépendre de votre système de refroidissement, qui aura fort à faire pour évacuer rapidement toute la chaleur émise par la puce (sans oublier l’étage d’alimentation de la carte mère).

Sommaire :

  1. Intro : caractéristiques et fréquences Turbo
  2. L'architecture Mesh
  3. Tests de Cache, IPC, AVX et chiffrement
  4. Le chipset X299 Basin Falls
  5. Machines et méthode de test
  6. Tests : latences du Mesh
  7. Tests : VRMark, 3DMark
  8. Tests : AotS: Escalation, Civilization VI
  9. Tests : Battlefield 1, Deus Ex: Mankind Divided
  10. Tests : Grand Theft Auto V, Hitman
  11. Tests : Shadow of Mordor, Project CARS
  12. Tests : Rise of the Tomb Raider et The Division
  13. Tests : station de travail
  14. Tests : calcul intensif HPC
  15. Consommation
  16. Overclocking et stabilité
  17. Températures problématiques
  18. Conclusion