Accueil » Test » Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?

Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?

1 : Introduction... et prix ! 2 : SLI limité = SLI amélioré ? 3 : Configuration de test 4 : SLI et réalité virtuelle 5 : Overclocking conseillé... du CPU !

Performances, pont SLI, et conclusion

Bon pour du 5K, démesuré en 1440p

Avec les jeux correctement optimisés SLI, on peut s’attendre à un gain de 70 à 80 % lorsque l’on ajoute une deuxième TITAN X. Il s’agit de valeurs assez classiques pour des tâches limitées par les ressources GPU.

Effectivement, le SLI de Titan X se situe dans cette fourchette … sauf si l’on joue en 2560×1440, auquel cas nos deux cartes à GP102 sont ralenties par le CPU. Le gain de performances dû au SLI se limite alors à +43 % sous Total War: Warhammer (un titre Gaming Evolved) et +54% sous The Witcher 3 (un titre GameWorks).

En 5K (2440p), les gains de performances sont respectivement de +83% et +70%. Le SLI de TITAN X en 2560×1440 est donc clairement démesuré : ce couple est fait pour jouer en 4K ou 5K.

Pont SLI haut débit : utile ou pas ?

On s’imagine mal pinailler sur un pont à 40 euros lorsque l’on est prêt à dépenser 2600 euros en cartes graphiques, surtout quand ce même pont est censé doubler (voire tripler) la bande passante disponible, mais qu’en est-il réellement ?

Image 4 : Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?

Pour en avoir le cœur net dans le cas de la Titan X comme des GTX 1080/1070, nous avons donc fait quelques tests avec un pont souple de première génération en comparaison.

Les résultats sont intéressants : si Total War: Warhammer est complètement indifférent au fait que l’on utilise le pont souple fourni avec notre carte mère Asus, les performances sous The Witcher 3 baissent de 25 % en 1440p et 35 % en 2880p.

Conclusion : il est l’or de se réveiller !

En partant du principe que l’on roule sur l’or, il suffit de 2640 euros (soit deux TITAN X et un pont haut débit) pour parvenir aux meilleures performances possible à l’heure actuelle.

L’échelonnement des performances en SLI est assez bon : on peut s’attendre à 70-80% de performances supplémentaires par rapport à une seule carte en 5K selon les jeux. En revanche, le gain sera vraisemblablement limité à 40-50 % en 1440p (ou moins) en raison des limitations induites par le processeur.

L’overclocking est pour l’instant limité à environ 10 % faute d’utilitaires fiables pour modifier la tension administrée aux cartes. Nos benchmarks montrent également que le nouveau pont SLI haut débit n’est pas un luxe, ce qui vaut pour la Titan X comme pour les GTX 1080 et 1070 : l’utilisation d’un pont ancienne génération peut se traduire par des performances amputées de 25 à 35 % suivant les titres.

Image 9 : Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?En ce qui concerne la réalité virtuelle, mieux vaut se contenter d’une seule carte pour le moment. De l’eau coulera sous les ponts avant que les développeurs tirent parti des possibilités de rendu multi-GPU, surtout quand on voit le rythme auquel les choses progressent. Ceci étant dit, une seule Titan X permet de faire tourner Elite Dangerous en Ultra avec 90 ips stables sur l’Oculus Rift (bien que la latence « mouvement à photon » de 27 ms ne soit pas encore optimale).

Que l’on possède une configuration à 500 euros assemblée avec des composants d’occasion ou une machine de guerre à 10 000 euros, l’inscription que l’on trouve dans la boite de la TITAN X résume l’essentiel : GL HF, c’est-à-dire bonne chance et amusez-vous bien !

Image 11 : Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?

NVIDIA TITAN X

1299€ > NVIDIA

Image 11 : Test : deux NVIDIA TITAN X en SLI, ça donne quoi ?

Pont SLI GEFORCE GTX Haut Débit

40€ > NVIDIA

Sommaire :

  1. Introduction... et prix !
  2. SLI limité = SLI amélioré ?
  3. Configuration de test
  4. SLI et réalité virtuelle
  5. Overclocking conseillé... du CPU !
  6. Performances, pont SLI, et conclusion