Accueil » Comparatif » Test : Fortnite, notre analyse complète de performances

Test : Fortnite, notre analyse complète de performances

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Options graphiques et rendu 4 : Benchmarks en 1080p et 1440p 5 : Performances selon les options graphiques 6 : Ressources CPU, RAM, VRAM 7 : Performances multicoeurs 8 : Bonus : jouer à 144 et 240 ips ?

Conclusion

Image 1 : Test : Fortnite, notre analyse complète de performancesBasé sur le moteur Unreal Engine 4, Fortnite est capable de tourner sur de nombreuses configurations, de la plus faible à la plus puissante, grâce aux différents réglages graphiques disponibles. Ces réglages ont toutefois un impact différents sur les performances : la qualité des ombres aura ainsi la plus forte répercussion sur le framerate et la stabilité du temps d’affichage, surtout avec les GPU les plus faibles.

Concrètement, une GTX 1060 3G/6G ou une Radeon RX 580 est recommandée pour pousser les détails à fond en Full HD. Avec une carte moins puissante, il faudra forcement faire des sacrifices.

Côté CPU et optimisations multi-threading, l’Unreal Engine 4 est certes capable d’utiliser les nombreux cœurs de notre Ryzen, mais de façon déséquilibrée : seuls deux cœurs sont réellement sollicités. D’un autre côté, cela permet à Fortnite d’être jouable en Full HD avec des réglages élevés avec un simple processeur dual-core, pourvu que sa fréquence de fonctionnement soit suffisamment importante…

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Benchmarks en 1080p et 1440p
  5. Performances selon les options graphiques
  6. Ressources CPU, RAM, VRAM
  7. Performances multicoeurs
  8. Bonus : jouer à 144 et 240 ips ?
  9. Conclusion