Accueil » Test » Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

1 : Intro, caractéristiques 2 : Méthode et systèmes de test 4 : La MSI GeForce GTX 1070 Ti Titanium en détail 5 : Ashes of the Singularity: Escalation (DirectX 12) 6 : Battlefield 1 (DirectX 12) 7 : Destiny 2 (DirectX 11) 8 : Doom (Vulkan) 9 : Metro: Last Light Redux (DirectX 11) 10 : Middle-earth: Shadow of War (DirectX 11) 11 : Rise of the Tomb Raider (DirectX 12) 12 : Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands (DirectX 11) 13 : Tom Clancy’s The Division (DirectX 12) 14 : Warhammer 40,000: Dawn of War III (DirectX 11) 15 : The Witcher 3 (DirectX 11) 16 : Consommation 17 : Températures et fréquences 18 : Overclocking 19 : Ventilation et bruit 20 : Conclusion

La GeForce GTX 1070 Ti FE en détail

Image 1 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIALe petit surnom de Founders Edition pour les cartes de référence NVIDIA est désormais classique. Ces cartes sont équipées d’un système de dissipation radial de type DHE que les joueurs ont tendance à éviter, mais le dissipateur et sa coque de confinement sont très bien travaillés, avec un maximum d’aluminium et un design très sympathique. Notez que les cartes de types DHE sont moins efficaces pour le refroidissement, mais leur évacuation directe de la chaleur hors du boîtier est indispensable pour les PC petits formats ou les boîtiers mal ventilés.

Image 2 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Longueur27 cm
Largeur10,5 cm
Épaisseur3,8 cm
0,5 cm (plaque arrière)
Poids1020 grammes
Plaque arrièreOui, sans participation au refroidissement
RefroidissementVentilation radiale, DHE (Direct Heat Exhaust)

Extérieur

Vue de l’extérieur, la carte est identique aux GTX 1080 FE et GTX 1070 FE. Avec la même plaque arrière, uniquement là pour le style et pour rigidifier la carte. Ceux utilisant un SLI de deux cartes pourront l’enlever sans craindre le moindre problème.

Image 3 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 4 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 5 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 6 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 7 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 8 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Dissipation

Image 9 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Le seul changement significatif de la GTX 1070 Ti par rapport à la GTX 1070, c’est l’arrivée d’une chambre à vapeur sur le GPU, comme pour la GTX 1080, pour encaisser ses 180 W de TDP (contre 150 W pour la GTX 1070).

Image 10 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 11 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La plaque frontale reste identique, toujours avec les mêmes pads thermiques pour refroidir les autres sources de chaleur que le GPU.

Image 12 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

PCB et alimentation

L’alimentation de la carte reste aussi identique, avec 5 phases pour le GPU et une phase pour la mémoire. Il reste un emplacement vide pour une sixième phase dédiée au GPU. Le PCB est donc identique à celui de la GTX 1080 FE, mais c’est une nouvelle révision mineure.

Image 13 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 14 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Sommaire :

  1. Intro, caractéristiques
  2. Méthode et systèmes de test
  3. La GeForce GTX 1070 Ti FE en détail
  4. La MSI GeForce GTX 1070 Ti Titanium en détail
  5. Ashes of the Singularity: Escalation (DirectX 12)
  6. Battlefield 1 (DirectX 12)
  7. Destiny 2 (DirectX 11)
  8. Doom (Vulkan)
  9. Metro: Last Light Redux (DirectX 11)
  10. Middle-earth: Shadow of War (DirectX 11)
  11. Rise of the Tomb Raider (DirectX 12)
  12. Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands (DirectX 11)
  13. Tom Clancy’s The Division (DirectX 12)
  14. Warhammer 40,000: Dawn of War III (DirectX 11)
  15. The Witcher 3 (DirectX 11)
  16. Consommation
  17. Températures et fréquences
  18. Overclocking
  19. Ventilation et bruit
  20. Conclusion