Accueil » Test » Test : GeForce GTX 1660 Ti, Turing sans RTX en milieu de gamme

Test : GeForce GTX 1660 Ti, Turing sans RTX en milieu de gamme

NVIDIA s’attaque au milieu de gamme sous les 300 euros.

1 : Offensive en milieu de gamme 2 : La puce TU116 en détail : Turing sans RTX 3 : EVGA GTX 1660 Ti XC Black Gaming en détail 4 : GTX 1660 Ti MSI Gaming X en détail 5 : MSI 1660 Ti Gaming X : PCB et dissipateur 6 : Benchmarks Full HD 7 : Benchmark QHD 8 : Consommation 9 : Fréquences et températures 11 : Perfs moyennes, ips/W et ips/euros 12 : Conclusion

Ventilation et bruit

La fonction d’arrêt des ventilateurs sur la Gaming X est très bien maîtrisée. Les ventilateurs commencent à 1100 tpm environ. Sur la GTX 1660 Ti, il n’y a pas de contrôle indépendant des ventilateurs comme sur les RTX. Sous les 1500 tpm, les ventilateurs sont très discrets dans un boîtier. Notre modèle EVGA poussait toutefois sont unique ventilateur à 2250 tpm en charge, faisant nettement plus de bruit, mais toujours moins qu’une Vega 56 blower…

CarteMSI GTX 1660 Ti Gaming X
Vitesse moyenne ventilateur boîtier ouvert1372 tpm
Vitesse moyenne ventilateur boîtier fermé1461 tpm
Nuisances sonores moyennes36,1 dB, boitier fermé
Nuisances sonores au reposArrêt des ventilateurs au repos
Impressions subjectivesléger bruits de moteur
Bruit électriqueaudible à faible ventilation

La nuisance sonore réelle mesurée dans le spectre ci-dessous montre un son homogène peu gênant pour la Gaming X. La carte EVGA est toutefois plus bruyante avec son seul ventilateur qui doit turbiner dur pour assurer une bonne dissipation.

Image 3 : Test : GeForce GTX 1660 Ti, Turing sans RTX en milieu de gamme

Sommaire :

  1. Offensive en milieu de gamme
  2. La puce TU116 en détail : Turing sans RTX
  3. EVGA GTX 1660 Ti XC Black Gaming en détail
  4. GTX 1660 Ti MSI Gaming X en détail
  5. MSI 1660 Ti Gaming X : PCB et dissipateur
  6. Benchmarks Full HD
  7. Benchmark QHD
  8. Consommation
  9. Fréquences et températures
  10. Ventilation et bruit
  11. Perfs moyennes, ips/W et ips/euros
  12. Conclusion