Accueil » Test » Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

1 : Intro, caractéristiques 2 : La carte en détail 4 : Bench : Ashes of the Singularity et Battlefield 1 5 : Bench : Destiny 2 et Doom 6 : Bench : Far Cry 5 et Forza Motorsport 7 7 : Bench : GTA V et Metro: Last Light Redux 8 : Bench : Rise of the Tomb Raider et The Division 9 : Bench : Ghost Recon et The Witcher 3 10 : Bench bonus : World of Warcraft Battle for Azeroth 11 : Consommation 12 : Températures 13 : MSI RTX 2070 Armor : conso, températures et fréquences 14 : Rapport perf-prix et conclusion

PCB et alimentation

Image 1 : Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

Comme nous vous l’avons expliqué en introduction, le test de cette RTX 2070 a été l’un des pires à gérer de notre côté niveau timing, surtout en Europe. Du coup, il nous a été impossible de démonter la carte Founders Edition, à défaut d’en obtenir une en test… On sait maintenant un peu plus pourquoi, après avoir fait une petite enquête de notre côté sur la nature de la carte et sa fabrication.

Cette RTX 2070 laisse une impression mitigée. Les RTX 2080 et 2080 Ti Founders Edition offraient d’excellents design, tant au niveau des composants, de l’alimentation, du PCB, que de leur refroidissement. Pour la RTX 2070, c’est un peu différent : la carte est beaucoup plus courte, et beaucoup plus simpliste, tout y a été conçu pour réduire les coûts de fabrication.

Un fabricant bien particulier

Image 2 : Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?Cette fois, la RTX 2070 n’est pas fabriquée en Chine, mais à Hong Kong, par TTM Technologies. C’était d’ailleurs déjà le cas pour la GTX 1060 Founders Edition, fabriquée par TTM à peu d’exemplaires. TTM veut dire « Time to Market », et c’est bien ce qui caractérise ce fabricant : produire des cartes en un temps record en partant de zéro. Ces samples de presse de RTX 2070 FE ont été envoyés à dose homéopathique, surtout aux Etats-Unis, et presque pas en Europe. Une production plus chère, mais qui a le mérite de fournir des cartes en un temps record.

Nous avons été cherché des photos de la carte démontée parmi nos sources, pour tenter d’en savoir plus :

Image 3 : Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

On peut déjà remarquer six phases dédié au GPU dans l’étage d’alimentation, et deux phases de plus pour la mémoire. Pour le GPU, un contrôleur uP9512R va gérer les 6 phases (il peut en contrôler jusqu’à 8). Côté mémoire, un contrôleur uP1666 est à la barre. Cette fois, on aura donc 6+2 MOSFETS high et low side, des modèles à moindre coût. On est donc loin des Smart Power Stage dernier cri (et beaucoup plus chers) des 2080 et 2080 Ti, et on sacrifie ici la surveillance du courant et des températures (IMON, TMON).

Image 4 : Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

On est donc en présence d’une carte conçue dans l’esprit d’une GTX 1060 milieu de gamme, qui n’entre pas dans l’excellent gestion de l’alimentation à 8 phases décrites par NVIDIA pour les RTX 2080 et 2080 Ti.

Alimentation PCIe sous rallonge

On retrouve ici encore le design de la GTX 1060 : une carte courte avec une alimentation déportée du PCB et reliée par des câbles soudés. Du coup, la prise est cette fois dirigée vers l’arrière de la carte. Cette prise doit délivrer beaucoup plus que sur une GTX 1060 FE. A l’époque, la GTX 1060 à 120 W de TDP nécessitait 62 W (5,2 A) sur sa prise à 6 broches.

Image 5 : Test : GeForce RTX 2070, tueuse de GTX 1080 et Vega 64 ?

Mais la RTX 2070 demande beaucoup plus, jusqu’à 185 W au total, comme on le verra dans les pages suivantes. Elle s’équipe donc d’une prise à 8 broches, qui pourrait ainsi gérer la charge facilement. Il y a cinq câbles pour la masse (3 noirs, un vert, un jaune) et trois câbles pour le 12 V soudés sur un même point du PCB. Ici pourrait se poser un petit problème de chauffe (jusqu’à 11 A et 140 W peuvent passer !), que nous n’avons toutefois pas pu mesurer, faute d’avoir pu obtenir cette carte en Europe.

Sommaire :

  1. Intro, caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. PCB et alimentation
  4. Bench : Ashes of the Singularity et Battlefield 1
  5. Bench : Destiny 2 et Doom
  6. Bench : Far Cry 5 et Forza Motorsport 7
  7. Bench : GTA V et Metro: Last Light Redux
  8. Bench : Rise of the Tomb Raider et The Division
  9. Bench : Ghost Recon et The Witcher 3
  10. Bench bonus : World of Warcraft Battle for Azeroth
  11. Consommation
  12. Températures
  13. MSI RTX 2070 Armor : conso, températures et fréquences
  14. Rapport perf-prix et conclusion