Accueil » Test » Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Turing casse-t-il les codes de l’entrée de gamme ?

1 : Turing attaque l'entrée de gamme 2 : La MSI GTX 1650 Gaming X en détail 4 : Performances en Full HD 5 : Consommation 6 : Fréquences, température et overclocking 7 : Ventilation et bruit 8 : Perfs moyennes, rapports perfs/prix et perfs/conso 9 : Conclusion

Démontage : PCB et dissipateur

Image 1 : Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Le grand PCB de cette Gaming X brille par ses parties vides. La carte étant très simple, les composants se font rares. Le fabricant organise une alimentation en 3+1 phases (non doublées), ce qui suffit largement avec un maximum de 33 W par phase pour le GPU et une phase pour les 4 modules de VRAM.

Image 2 : Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Dissipateur ultra simple

Le refroidissement de ce GPU sera peu exigeant, et MSI adapte son dissipateur en conséquence… En gardant tout de même une solution solide : un seul gros caloduc de 8 mm en contact direct avec le GPU, traversant les ailettes en deux endroits. La mémoire est refroidie via des pads thermiques, deux sur le bloc GPU et deux autres séparés sur les ailettes. Notez que les deux ventilateurs fonctionnent en mode semi-passif.

Image 3 : Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Sommaire :

  1. Turing attaque l'entrée de gamme
  2. La MSI GTX 1650 Gaming X en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Performances en Full HD
  5. Consommation
  6. Fréquences, température et overclocking
  7. Ventilation et bruit
  8. Perfs moyennes, rapports perfs/prix et perfs/conso
  9. Conclusion