Accueil » Test » Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Turing casse-t-il les codes de l’entrée de gamme ?

1 : Turing attaque l'entrée de gamme 2 : La MSI GTX 1650 Gaming X en détail 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Performances en Full HD 5 : Consommation 6 : Fréquences, température et overclocking 7 : Ventilation et bruit 8 : Perfs moyennes, rapports perfs/prix et perfs/conso

Conclusion

Voici donc notre test au complet, avec les mesures de performances finales, mesurées en quelques heures après la disponibilité des pilotes officiels de NVIDIA, indisponible avant le lancement de la carte, hier à 15 heures.

Performances insuffisantes

Nos tests montrent que la GTX 1650 affiche des performances clairement inférieures à celles d’un Radeon RX 570 équipée de 8 Go de VRAM. Nous pensons qu’il s’agit surtout d’un manque de mémoire vidéo, et que la carte aurait pu se débrouiller beaucoup mieux avec 6 Go de VRAM.

Image 1 : Test : GeForce GTX 1650, le petit Turing galère face à la Radeon RX 570

Certes, côté consommation, la GTX 1650 affiche un rendement largement supérieur à celui de la RX 570, et il faudra donc compter le surcoût d’une meilleure alimentation pour la carte d’AMD. Mais ici encore, le fait que la GTX 1650 puisse dépasser les 75 W, et donc nécessiter un câble d’alimentation PCIe, va encore la limiter, surtout auprès des intégrateurs qui auraient bien économisé quelques dollars sur ce point pour réduire le prix de leur machine d’entrée de gamme.

Les prix d’AMD en question

Encore une fois, notre conclusion est suspendue à la politique de prix d’AMD, qui n’hésite pas à organiser de grosses promos pour tenter d’éclipser les nouvelles cartes de NVIDIA à leur lancement. Des promos qui ne durent qu’un temps, mais qui peuvent revenir de manière cyclique. Du coup, si la RX 570 à 160 euros est une affaire impossible à contrer pour la GTX 1650, il faut bien garder en tête que la moindre hausse de prix changera la donne. Et à ce petit jeu, c’est pour l’instant la GTX 1660 (et la GTX 1060 6 Go) qui nous semble la plus profitable sur le temps…

Sommaire :

  1. Turing attaque l'entrée de gamme
  2. La MSI GTX 1650 Gaming X en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Performances en Full HD
  5. Consommation
  6. Fréquences, température et overclocking
  7. Ventilation et bruit
  8. Perfs moyennes, rapports perfs/prix et perfs/conso
  9. Conclusion