Accueil » Test » Test Kindle Fire HD : la meilleure tablette d’Amazon

Test Kindle Fire HD : la meilleure tablette d’Amazon

1 : Introduction 2 : Kindle UI : une formule éprouvée 3 : Streaming vidéo & sortie HDMI 4 : Performances CPU et GPU 5 : Performances stockage : Amazon corrige un gros défaut 6 : Quelles performances pour l’écran ? 7 : Autonomie et temps de charge 9 : Conclusion 10 : Annexe : débug USB, captures d’écran et root

Performances Wi-Fi : meilleures à longue distance ?

Image 1 : Test Kindle Fire HD : la meilleure tablette d'Amazon

Amazon sait que ses clients américains utiliseront leur Kindle Fire ou Kindle Fire HD pour accéder à des contenus multimédia en streaming, via leur statut « Prime » ou bien en en payant le service « Instant Video ». Il met donc l’accent sur l’importance accordée aux débits Wi-Fi, lesquels devraient améliorer l’expérience utilisateur.

C’est donc en toute logique qu’Amazon vante les mérites des deux antennes Wi-Fi au sein du Kindle Fire HD : du fait qu’il soit possible de recevoir/transmettre sur les deux antennes en simultané, les débits comme la qualité de service devraient y gagner lorsque l’on est à longue distance d’un routeur sans fil.

Nous apprécions le fait qu’Amazon se soucie d’éliminer le goulet d’étranglement sur ses produits, mais il faut tout de même signaler que l’immense majorité d’entre nous n’a pas de connexion Internet capable d’offrir les débits que le Kindle Fire HD est sensé pouvoir atteindre (31 Mbits/s).

Débit moyen sur transfert d’un fichier d’1 Go à 3 mètres d’un routeur Linksys E4200

Google Nexus 7Amazon Kindle Fire, 2ème gen.
Amazon Kindle Fire HD
802.11g, 2.4 GHz
21,7 Mb/s13,5 Mb/s16,5 Mb/s
802.11g, 5 GHz
22,6 Mb/s
19,1 Mb/s

Nous n’avons donc pas été en mesure de retrouver les débits annoncés dans nos locaux : avec 19,1 Mb/s, le Kindle Fire HD est un peu moins rapide que la Nexus 7 en 802.11n. Amazon a toutefois réalisé des progrès en termes de débit comme en témoignent les 13,5 Mb/s atteints par le Kindle Fire 2ème générationsur un réseau 802.11g.

Distance parcourue avant perte du signal en cours de transfert (routeur Linksys E4200)

Google Nexus 7Amazon Kindle Fire, 2ème gen.Amazon Kindle Fire HD
802.11g, 2.4 GHz
~4,5 m
~5,5 m~6,7 m
802.11g, 5 GHz
~4,5 m
~6,7 m

Le MIMO ne permet donc pas d’augmenter significativement les performances, mais nous cherchons également à savoir si la configuration des antennes permet de maintenir une connexion satisfaisante à plus grande distance du point d’accès. Nous nous sommes donc éloignés progressivement du routeur Linksys E4200 avec les tablettes à la main tandis qu’un téléchargement était en cours.

Trois murs intérieurs ont pu être passés à 1, 2,1 et 3,35 mètres du routeur, mais le transfert s’est arrêté sur la Nexus 7 avant que nous ayons pu passer de l’autre côté du mur extérieur. Environ 60 cm après ce dernier mur, soit à environ 5 mètres du point d’accès, c’est le Kindle Fire 2ème génération qui a décroché. De son côté, le Kindle Fire HD a tenu 1,20 mètre de plus.

Bien que nous n’ayons pas pu trouver des résultats conformes à ceux d’Amazon en termes de débits, le fait est que le Kindle Fire HD est plus performant que tous les Kindle Fire sortis jusqu’ici et qu’il arrive à maintenir une connexion de qualité à plus grande distance grâce à sa configuration double antennes.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Kindle UI : une formule éprouvée
  3. Streaming vidéo & sortie HDMI
  4. Performances CPU et GPU
  5. Performances stockage : Amazon corrige un gros défaut
  6. Quelles performances pour l’écran ?
  7. Autonomie et temps de charge
  8. Performances Wi-Fi : meilleures à longue distance ?
  9. Conclusion
  10. Annexe : débug USB, captures d’écran et root