Accueil » Test » Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS » Page 8

Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

1 : Intro et caractéristiques 2 : La carte en détail 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Test en jeu QHD 5 : Test en jeu 4K 6 : Consommation 7 : Températures, fréquences et OC 9 : Conclusion

Ventilation et bruit

La fonction d’arrêt des ventilateurs au repos n’est disponible que dans le BIOS 2 ; dans le BIOS 1, ils tournent au repos à 800 tpm. L’hystérèse du BIOS 2 est bien réalisée et nous ne comprenons pas vraiment pourquoi cette fonction n’a pas été ajoutée au BIOS 1. Boitier fermé, les ventilateurs tournent à environ 1500 tpm en jeu, ce qui témoigne de l’efficacité du refroidissement.

Si on pousse les ventilateurs au maximum pour tester le potentiel d’overclocking de la carte, alors les températures descendent à 50°C. Un résultat impressionnant, mais aussi très bruyant et donc peu recommandable.

Image 1 : Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOSImage 2 : Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

Observons dans le graphique suivant le comportement des ventilateurs dans différents cas de figure et comparons-les à ceux de la Founders Edition :

 Gainward RTX 2080 Ti
Phantom GLH
GeForce RTX 2080 Founders Edition
Rotation à chaud, boîtier ouvert
1433 tpm
1887 tpm
Rotation à chaud, boîtier fermé
1488 tpm
1942 tpm
Bruit à chaud
39,3 dB(A), Boîtier fermé
39,6 dB(A), Boîtier fermé
Bruit au repos
31.8 dB(A)
31,3 dB(A)
Impressions auditives
bruyant, bruit de moteur, oscillations légères
assez bruyant, peu de basses fréquences
Bruit électrique
faible, seulement quand les FPS sont élevés, et pour les changements de charge
faible, seulement quand les FPS sont élevés, et pour les changements de charge

Spectre sonore

On mesure 39,3 dB avec des ventilateurs tournant à 1488 tpm, leur vitesse quand la carte est placée dans un boitier (notre mesure est faite sur banc de test, mais en fixant manuellement la vitesse des ventilateurs pour répliquer ce scénario). C’est à peu près autant que la Founders Edition, mais avec un refroidissement supérieur et qui contrebalance une consommation légèrement plus élevée.

Le bruit produit par la carte est dû principalement aux ronronnements du moteur (visible sous forme de pic sur l’analyse spectrale) et au brassage de l’air, qui semble parfois un peu osciller, mais reste discret.

Image 3 : Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

Sommaire :

  1. Intro et caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Test en jeu QHD
  5. Test en jeu 4K
  6. Consommation
  7. Températures, fréquences et OC
  8. Ventilation et bruit
  9. Conclusion