Accueil » Test » Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS » Page 9

Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

1 : Intro et caractéristiques 2 : La carte en détail 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Test en jeu QHD 5 : Test en jeu 4K 6 : Consommation 7 : Températures, fréquences et OC 8 : Ventilation et bruit

Conclusion

Contrairement à la Super JetStream de Palit (la maison mère de Gainward) qui possède le même PCB, le constructeur a opté pour une solution à trois ventilateurs, en principe plus performante. Ça plaira en particulier aux acheteurs asiatiques, particulièrement friands de cartes au look martial.

La carte a une apparence intéressante et sa performance est bonne. Il s’agit donc d’une alternative convaincante au format à 2,5 slot à la Founders Edition de Nvidia. De plus, son augmentation très modérée du Power Target est pertinente, puisqu’il est de toute façon presque impossible de faire plus. Sa fréquence est respectable, compte tenu des limitations inhérentes à la puce embarquée.

Pour les lecteurs pressés, voici sous forme de tableau le récapitulatif des points positifs et négatifs énumérés au cours de l’article, pour plus d’informations, il suffit de lire l’article en entier.

Image 1 : Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

Image 3 : Test : la Gainward RTX 2080 Phantom GLH et ses deux BIOS

Gainward RTX 2080 Phantom GLH

1020€ > Amazon
On aime
  • Refroidissement performant
  • Double BIOS
  • Composants de qualité
  • PCB bien réalisé
  • Finitions soignées
On n’aime pas
  • Augmentation du Power Target décevante
  • Légers bruits de moteurs
  • BIOS 1 privé de mode semi-passif
  • Prix délirant
Verdict :

Compte tenu des prix invraisemblables pratiqués à l’heure actuelle, difficile de recommander l’achat de cette carte. Mais ce n’est pas la faute du fabricant qui ne peut rien à la pénurie de cartes et à la politique tarifaire de NVIDIA. On a ici une carte bien réalisée et sans défaut majeur, mais qui peine aussi à se démarquer de la concurrence. Le refroidissement est efficace mais la carte est un peu bruyante. Espérons que les prix baissent car la GTX 1080 Ti reste, dans cette situation, plus intéressante…

Sommaire :

  1. Intro et caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Test en jeu QHD
  5. Test en jeu 4K
  6. Consommation
  7. Températures, fréquences et OC
  8. Ventilation et bruit
  9. Conclusion