Accueil » Actualité » Test : le dissipateur cinétique Thermaltake Engine 27 ne révolutionne finalement rien

Test : le dissipateur cinétique Thermaltake Engine 27 ne révolutionne finalement rien

Cinq ans d’attente… Une turbine sifflante à l’arrivée.

Image 1 : Test : le dissipateur cinétique Thermaltake Engine 27 ne révolutionne finalement rien

En juillet 2011, des chercheurs du américain des Sandia Laboratories présentaient un ventirad révolutionnaire. Cinq ans et demi plus tard, il est enfin commercialisé par Thermaltake, et testé par nos confrères de Cowcotland. Assez efficace pour son gabarit lilliputien, il génère un bruit inhabituel.

Avec l’Engine 27, Thermaltake veut de la performance et du petit volume. Une partie de la solution réside dans l’utilisation dun ventilateur métallique, qui va donc aider à la dissipation. Mais entre la théorie et la pratique, il peut y avoir des différences… Pari réussi ?