Test : MSI PS63 Modern 8RC, un ultraportable parfaitement silencieux

Le MSI PS63 Modern 8RC possède un châssis au design soigné, tout en finesse et en légèreté. Mais qu’en est-il de ses performances ?

1 : Design et détail de la config 3 : L'intérieur 4 : Performances graphiques 5 : Performances CPU, stockage et PCMark 6 : Températures 7 : Nuisances sonores, autonomie 8 : Conclusion

L’extérieur

L’écran

Le constructeur indique que l’écran IPS de 15,6 pouces qui équipe le PS63 Modern couvre 72% du profil colorimétrique NTSC et 100% du profil sRGB. Notre sonde DataColor Spyder5ELITE montre que cette dalle Full HD fabriquée par Chi Mei (CMN15E8 N156HCE-EN1) couvre 96% de l’espace sRGB (et 74% du gamut AdobeRGB), une valeur proche de celle annoncée par MSI.

La luminosité maximale atteint toutefois seulement 271 cd/m², pour une luminosité culminant à 820:1 : il sera probablement difficile d’utiliser cet ultraportable en extérieur. Le point blanc est mesuré à 7100°K, et la dalle apparait parfaitement calibrée d’usine. On appréciera les bordures fines de l’écran, en notant tout de même que le bas de l’écran est très (trop ?) souple.

La connectique

Ultraportable oblige, la connectique est ici réduite au strict minimum. Exit donc le connecteur Ethernet gigabit, on devra se contenter d’une sortie HDMI, de trois ports USB Type-A (dont un Quick Charge 3.0) et d’un port USB Type-C (avec DisplayFusion), en plus d’un combo micro/casque et d’un lecteur de cartes mémoires. Attention, seul l’un des ports USB Type-A est compatible USB 3.1 Gen.2.

Le clavier et le pavé tactile

Point de RGB ici : le clavier SteelSeries, chiclet et de type 2KRO, bénéficie d’un rétroéclairage blanc plutôt sobre, mais agréable. Un lecteur d’empreintes digitales est présent à l’un des angles du grand pavé tactile.

Sommaire :

  1. Design et détail de la config
  2. L'extérieur
  3. L'intérieur
  4. Performances graphiques
  5. Performances CPU, stockage et PCMark
  6. Températures
  7. Nuisances sonores, autonomie
  8. Conclusion