Accueil » Test » Test : MSI RTX 2060 Gaming Z, une carte graphique sous stéroïdes !

Test : MSI RTX 2060 Gaming Z, une carte graphique sous stéroïdes !

Généreuse en MHz, discrète, mais très chère.

1 : Intro et caractéristiques 3 : Démontage : PCB et dissipateur 4 : Benchmarks Full HD / QHD 5 : Consommation 6 : Températures, fréquences et overclocking 7 : Ventilation et bruit 8 : Résumé et conclusion

La carte en détail

Image 1 : Test : MSI RTX 2060 Gaming Z, une carte graphique sous stéroïdes !

La carte pèse 954 grammes pour une longueur de 24,8 cm, une hauteur 12,5 cm et une épaisseur de 4,1 cm (auxquels s’ajoutent encore 0,5 cm pour la plaque arrière en métal brossé). La coque du système de refroidissement est constituée de plastique noir mat et de fines bandes translucides rétroéclairées une fois la carte allumée. Bien évidemment, le logiciel fourni permet de gérer les effets RVB à loisir. Le logo « MSI TwinFrozr 7 » sur le dessus est lui aussi rétroéclairé. Le système de refroidissement dépasse du PCB, long de seulement 21 cm.

Côté sorties, on retrouve les mêmes que sur la carte de référence : une sortie HDMI 2.0 et trois DisplayPort 1.4, mais pas d’USB-C. Contrairement à la GeForce RTX 2070 Ti Gaming Z, ce modèle doit se contenter d’un seul connecteur d’alimentation au lieu de deux, ce qui devrait être juste pour alimenter la carte au Power Limit de 200 W et au Power Target de 190 W. 

Sommaire :

  1. Intro et caractéristiques
  2. La carte en détail
  3. Démontage : PCB et dissipateur
  4. Benchmarks Full HD / QHD
  5. Consommation
  6. Températures, fréquences et overclocking
  7. Ventilation et bruit
  8. Résumé et conclusion