Accueil » Test » Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

1 : Intro : nouveau design 2 : Conso, performances, bruit : c'est pareil ! 4 : Verdict

GeForce Now sur GPU Pascal : les performances

Nous avons testé le service de cloud gaming GeForce Now, cette fois armé de serveurs équipés de GeForce Pascal, beaucoup plus puissantes. Notre dernier test de GeForce nous avait laissé sur notre faim précisément sur ce point : la puissance délivré au joueur n’était pas suffisante (équivalente à celle d’une GeForce GTX 960). Aujourd’hui, c’est totalement différent. Nous avons même mené nos tout premiers test de performances d’une machine dans le cloud !

La configuration du serveur

Image 1 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now PascalNous sommes tombés sur la configuration du serveur dans le jeu Ultra Street Fighter IV. Les jeux y tournent sur une configuration plutôt musclée, mais dont le point faible sera, par moment, le processeur, dont la fréquence reste limitée. On ne sait pas dans quelle mesure le partage des ressources se fait entre les utilisateurs, ni même si les performances resteront identiques lorsque beaucoup de joueurs solliciteront le serveur.

  • Windows 2012 (R2 ?) Datacenter Edition 64 bits
  • CPU Intel Xeon E5-2697 v4 : 18 coeurs à 2,3 GHz, 3,6 GHz en boost (partagé)
  • 16 Go de RAM
  • NVIDIA GFN-P (cluster de GeForce Pascal partagées)

Par ailleurs, le système d’exploitation Windows 8 ne gère pas DirectX 12, ce que nous avons pu constater dans The Division. Rien de bien grave, DirectX 12 n’apportant pas d’amélioration visuelle, ni de gain de performances chez NVIDIA.

Image 2 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now PascalL’option DX12 est grisée dans The Division.

Définition améliorée

Notez toutefois que le serveur propose désormais de monter tous les jeux jusqu’en définition QHD (2560 x 1440 ou même 1600). La vidéo finale restera en Full HD à 60 images par seconde quoi qu’il arrive. Mais le downscaling QHD vers Full HD apporte une image un peu plus lissée, comme un antialiasing améliorée. Certains préfèreront une image avec plus de piqué. On conseille de laisser les jeux en Full HD !

Image 3 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now PascalFull HD à gauche, QHD à droite (sur une vidéo finale qui reste en Full HD)

Tests de performances

Shield, premier cloud benchmark

Nous avons eu l’idée de faire tourner certains benchmarks intégrés aux jeux, notamment The Division, qui fait son apparition grâce à l’arrivée de UPlay dans GeForce Now, afin de profiter de ses propres licences de jeu Ubisoft. Nous avons réglé le jeu en Ultra, et constaté des performances impressionnantes pour du cloud gaming : cette fois, les serveurs de GeForce Now sont vraiment surarmés, et on en est ravi !

Image 4 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

Image 5 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

The Division est très lourd pour les cartes graphiques, mais même en définition QHD, le jeu tourne à plus de 60 images par seconde sur GeForce Now, ce qui est une petite bénédiction ! Notez que les performances sont très proches de celles de notre nouvelle machine de test équipée d’un gros processeur Core i7-6850K overclocké et d’une GeForce GTX 1080 Founders Edition.

Image 6 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

A titre indicatif, voici le taux d’occupation processeur de The Division dans les deux définitions testées. Le processeur du serveur de cloud gaming de NVIDIA en a sous le capot, et on suppose que quatre coeurs sont alloués au joueur, mais ce sera clairement le facteur limitant pour les jeux qui montent très haut en ips, comme Batman : Arkham Origins, que nous avons aussi testé :

Image 7 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

On voit bien qu’en QHD, les performances sont très proches d’une GTX 1080, mais avec un framerate minimal moins élevé. En Full HD, le nombre d’images par seconde maximal est bridé par la puissance du processeur Xeon, mais le jeu affiche tout de même un joli 140 ips en moyenne !Image 8 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

GeForce Now pourrait donc clairement proposer aux joueurs une option 120 Hz, ce sera certainement pour la prochaine mise à jour du service, selon nous. Pour info, le dernier Tomb Raider tournait, tout à fond en Full HD, pile à 120 ips en moyenne, une jolie perf…

Latence mesurée

Avec une caméra à 1000 images par seconde, nous avons mesuré l’écart entre la pression d’un bouton sur la manette Shield et l’action affichée à l’écran. Nous avons choisi Ultra Street Fighter IV pour ce test : un jeu extrêmement réactif dont le moteur a été optimisé pour un minimum de latence. Sur nos 10 mesures, la grande majorité était très proche de 150 ms, une est tombée à 120 ms, une autre à 160 ms. C’est un peu élevé pour les joueurs les plus exigeants, notamment pour être compétitif en réseau (surtout sous Ultra SF IV).

Image 9 : Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

Notez que notre connexion de province avait 25 ms de latence avec le serveur de GeForce Now, et que notre téléviseur Sony avait un (excellent) input lag de 22 ms. La latence du système GeForce Now reste donc assez contenue, notamment pour le jeu en solo. Au niveau local, seule la souris USB souffre d’une trop forte latence, au point d’être injouable, un problème à corriger !

Sommaire :

  1. Intro : nouveau design
  2. Conso, performances, bruit : c'est pareil !
  3. GeForce Now sur GPU Pascal : les performances
  4. Verdict