Accueil » Test » Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante ! » Page 2

Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

1 : Introduction 3 : Configuration de test et benchmarks 4 : Battlefield 3 5 : BioShock Infinite 6 : Borderlands 2 7 : Crysis 3 8 : Far Cry 3 9 : Hitman: Absolution 10 : The Elder Scrolls V: Skyrim 11 : Tomb Raider 12 : Battlefield 3 (SLI/CrossFire) 13 : BioShock Infinite (SLI/CrossFire) 14 : Borderlands 2 (SLI/CrossFire) 15 : Crysis 3 (SLI/CrossFire) 16 : Far Cry 3 (SLI/CrossFire) 17 : Hitman: Absolution (SLI/CrossFire) 18 : The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire) 19 : Tomb Raider (SLI/CrossFire) 20 : Performances 2D et 3D (OpenGL) 21 : Performances 2D et 3D (DirectX et CAD) 22 : Consommation 23 : Températures, fréquences et nuisances sonores 24 : Overclocking : trois cartes partenaires 25 : Gigabyte GTX 770 OC Windforce 26 : MSI GTX 770 OC Lightning 27 : Palit GTX 770 OC Jetstream 28 : Conclusion

Un mot sur le design des cartes partenaires

La GeForce GTX 770 que nous avons actuellement en laboratoire affiche le même design que la GeForce GTX 780 et la Titan et cet article sera représentatif des autres GTX 770 y faisant appel, mais n’allez pas croire que toutes les GTX 770 vont ressembler à la nôtre. Comme vous pouvez vous l’imaginer, le ventirad à chambre de vaporisation, le cache en aluminium, la fenêtre en polycarbonate et le logo rétroéclairé ont tous un coût ; d’après nos informations, la partie thermique à elle seule coûte entre 40 et 50 €.

Il est donc logique que les partenaires de Nvidia cherchent à réaliser des économies, à employer leurs propres solutions de refroidissement et peut-être à faire un peu d’overclocking afin de conférer une valeur supplémentaire à la carte qu’ils vendent.

Image 1 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Gigabyte, par exemple, nous a envoyé une GV-N770OC-2GD armée de la solution thermique Windforce 3X développée en interne et prévue pour des cartes au TDP de 450 watts ; sur le plan du design, cette GTX 770 ne ressemble en rien à la carte de référence. Son cache est grand ouvert et le ventilateur centrifuge est remplacé par trois ventilateurs axiaux, ce qui signifie que toute la chaleur dissipée se retrouve directement dans le boîtier de l’ordinateur. Elle est également dotée d’un grand radiateur en deux parties connectées par deux caloducs de 8 mm et quatre de 6 mm.

Son PCB est environ 1,5 cm plus court que celle de Nvidia, mais son système de refroidissement est 1,5 cm plus long, ce qui signifie que la carte fait 28 cm au lieu de 26,5 cm. La GV-N770OC-2GD emploie un étage d’alimentation à huit phases alors que la carte de référence n’en a que cinq.

Ce système de refroidissement et cette alimentation permettent à Gigabyte de donner à cette carte une fréquence de base de 1 137 MHz (contre 1 046 MHz pour celle de Nvidia) pouvant grimper jusqu’à 1 189 MHz (contre 1 085 MHz) en GPU Boost. La vitesse de la mémoire ne change pas, mais il s’agit déjà des barrettes les plus rapides jamais vues sur une carte graphique.

Bien que nous ne soyons généralement pas amateurs des ventilateurs qui renvoient la chaleur dans le boîtier, il faut avouer que Gigabyte parvient à nous livrer une carte très silencieuse à pleine charge, en dépit de fréquences supérieures à celles de la carte de référence. Un boîtier correctement ventilé ne devrait pas avoir trop de mal à gérer sa dissipation thermique, encore qu’il soit probable que deux cartes en SLI se montrent plus problématiques. Si Gigabyte se décide à commercialiser cette carte overclockée aux alentours de 400 €, le système de refroidissement Windforce 3X devrait apporter un plus appréciable en termes de performances sans qu’il soit nécessaire de faire de compromis à d’autres niveaux.

Nous consacrerons encore quelques pages à cette carte, ainsi qu’à deux autres, vers la fin de cet article. Nous avons en effet examiné plus en détail leurs performances thermiques, acoustiques, 3D et GPU Boost. Gardez toutefois à l’esprit le fait que si vous voulez absolument le système de refroidissement de référence, il vaut mieux ne pas tarder à faire vos emplettes : les partenaires de Nvidia qui le propose sont ceux qui ne disposent pas encore d’alternative, mais ils cherchent activement des solutions moins coûteuses. Nous adorons le design métallique de la GeForce GTX 770 de référence, mais il y a peu de chance pour qu’on le trouve bien longtemps dans le commerce.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un mot sur le design des cartes partenaires
  3. Configuration de test et benchmarks
  4. Battlefield 3
  5. BioShock Infinite
  6. Borderlands 2
  7. Crysis 3
  8. Far Cry 3
  9. Hitman: Absolution
  10. The Elder Scrolls V: Skyrim
  11. Tomb Raider
  12. Battlefield 3 (SLI/CrossFire)
  13. BioShock Infinite (SLI/CrossFire)
  14. Borderlands 2 (SLI/CrossFire)
  15. Crysis 3 (SLI/CrossFire)
  16. Far Cry 3 (SLI/CrossFire)
  17. Hitman: Absolution (SLI/CrossFire)
  18. The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire)
  19. Tomb Raider (SLI/CrossFire)
  20. Performances 2D et 3D (OpenGL)
  21. Performances 2D et 3D (DirectX et CAD)
  22. Consommation
  23. Températures, fréquences et nuisances sonores
  24. Overclocking : trois cartes partenaires
  25. Gigabyte GTX 770 OC Windforce
  26. MSI GTX 770 OC Lightning
  27. Palit GTX 770 OC Jetstream
  28. Conclusion