Accueil » Test » Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante ! » Page 22

Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

1 : Introduction 2 : Un mot sur le design des cartes partenaires 3 : Configuration de test et benchmarks 4 : Battlefield 3 5 : BioShock Infinite 6 : Borderlands 2 7 : Crysis 3 8 : Far Cry 3 9 : Hitman: Absolution 10 : The Elder Scrolls V: Skyrim 11 : Tomb Raider 12 : Battlefield 3 (SLI/CrossFire) 13 : BioShock Infinite (SLI/CrossFire) 14 : Borderlands 2 (SLI/CrossFire) 15 : Crysis 3 (SLI/CrossFire) 16 : Far Cry 3 (SLI/CrossFire) 17 : Hitman: Absolution (SLI/CrossFire) 18 : The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire) 19 : Tomb Raider (SLI/CrossFire) 20 : Performances 2D et 3D (OpenGL) 21 : Performances 2D et 3D (DirectX et CAD) 23 : Températures, fréquences et nuisances sonores 24 : Overclocking : trois cartes partenaires 25 : Gigabyte GTX 770 OC Windforce 26 : MSI GTX 770 OC Lightning 27 : Palit GTX 770 OC Jetstream 28 : Conclusion

Consommation

Consommation

Toutes les mesures ont été prises directement à la carte, la consommation à la prise n’étant pas suffisamment précise pour ce test. La charge graphique a en effet toujours une incidence sur la charge processeur, ce qui engendre des fluctuations de consommation.

La comparaison la plus intéressante est sans doute celle qui oppose la GeForce GTX 770 à la GTX 680, la nouvelle carte offrant des performances supérieures dans les jeux en raison de ses fréquences plus élevées. Nous allons voir si cette différence de vitesse se reflète sur la consommation. En veille, il est difficile de les départager.

Consommation au repos (un écran)


Image 1 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Consommation au repos (multiécran)

Image 2 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Consommation (lecture Blu-ray)

Image 3 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Consommation (jeux)

Les performances ne s’obtiennent pas gratuitement, comme nous le montre notre benchmark orienté « jeux », où la GeForce GTX 770 vient s’intercaler, une fois encore, entre la GTX 680 et la GTX 780. Cela correspond aux écarts de performances, mais la GeForce GTX 680 reste tout de même plus efficace (dans la mesure où elle affiche un rapport performances/watt plus élevé). On peut en conclure que la GTX 770 pousse sans doute son GPU GK104 un peu trop loin, sa consommation augmentant plus que ses performances par rapport à la GTX 680.

Image 4 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Consommation (calcul GPGPU)

La GeForce GTX 770 se révèle bien plus gourmande que la GTX 680 en calcul généraliste. Il est intéressant de noter que cette dernière se maintient dans son enveloppe thermique alors que la GTX 770 se voit obliger de réduire ses fréquences à un moment donné pour cause de légère surchauffe.

Image 5 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Consommation maximale

On note que, tant que les cartes ne dépassent pas leur plafond thermique prédéfini, elles peuvent afficher des pics de consommation allant au-delà de leur TDP nominal. En pratique, ces pics sont extrêmement rares et brefs, mais il ne faut pas oublier d’en tenir compte lors du choix de l’alimentation de la machine.

Image 6 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Effets du plafond thermique

Nous allons terminer en examinant ce qui se produit lorsque les cartes atteignent leur plafond thermique après avoir fonctionné à pleine charge pendant un moment. À l’instar des GeForce à GPU GK110, la GTX 770 doit réduire ses fréquences au bout d’un moment, ce qui a une incidence directe sur sa consommation, mais également sur ses performances. Le GPU Boost 2.0 se montre très efficace quand il s’agit d’exploiter la marge thermique dont dispose le GPU, pour autant que ce dernier soit correctement refroidi.

Malheureusement, c’est là que se situe le problème : Nvidia a manifestement tout fait pour que sa carte de référence soit aussi silencieuse que possible et a donc opté pour des courbes de ventilation assez permissives, ce qui signifie que le ventilateur n’accélère qu’assez tard et que la GTX 770 atteint presque toujours son plafond thermique lorsque les parties de jeu durent trop longtemps. Si Nvidia avait resserré ses courbes de ventilation afin d’éviter la surchauffe et donc les baisses de fréquences, la GTX 770 aurait cependant été beaucoup plus bruyante.

Image 7 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Mais la carte de référence n’est pas la seule disponible sur le marché, loin de là : rendez-vous sur n’importe quel magasin en ligne et vous vous rendrez compte que les partenaires de Nvidia ont tendance à proposer leurs propres systèmes de refroidissement. Sur la page suivante, nous allons comparer la carte de référence à trois cartes de partenaires équipées de leur propre système de dissipation thermique. Il s’agit en effet de l’un des facteurs déterminants pour les performances en situation réelle.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un mot sur le design des cartes partenaires
  3. Configuration de test et benchmarks
  4. Battlefield 3
  5. BioShock Infinite
  6. Borderlands 2
  7. Crysis 3
  8. Far Cry 3
  9. Hitman: Absolution
  10. The Elder Scrolls V: Skyrim
  11. Tomb Raider
  12. Battlefield 3 (SLI/CrossFire)
  13. BioShock Infinite (SLI/CrossFire)
  14. Borderlands 2 (SLI/CrossFire)
  15. Crysis 3 (SLI/CrossFire)
  16. Far Cry 3 (SLI/CrossFire)
  17. Hitman: Absolution (SLI/CrossFire)
  18. The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire)
  19. Tomb Raider (SLI/CrossFire)
  20. Performances 2D et 3D (OpenGL)
  21. Performances 2D et 3D (DirectX et CAD)
  22. Consommation
  23. Températures, fréquences et nuisances sonores
  24. Overclocking : trois cartes partenaires
  25. Gigabyte GTX 770 OC Windforce
  26. MSI GTX 770 OC Lightning
  27. Palit GTX 770 OC Jetstream
  28. Conclusion