Accueil » Test » Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante ! » Page 24

Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

1 : Introduction 2 : Un mot sur le design des cartes partenaires 3 : Configuration de test et benchmarks 4 : Battlefield 3 5 : BioShock Infinite 6 : Borderlands 2 7 : Crysis 3 8 : Far Cry 3 9 : Hitman: Absolution 10 : The Elder Scrolls V: Skyrim 11 : Tomb Raider 12 : Battlefield 3 (SLI/CrossFire) 13 : BioShock Infinite (SLI/CrossFire) 14 : Borderlands 2 (SLI/CrossFire) 15 : Crysis 3 (SLI/CrossFire) 16 : Far Cry 3 (SLI/CrossFire) 17 : Hitman: Absolution (SLI/CrossFire) 18 : The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire) 19 : Tomb Raider (SLI/CrossFire) 20 : Performances 2D et 3D (OpenGL) 21 : Performances 2D et 3D (DirectX et CAD) 22 : Consommation 23 : Températures, fréquences et nuisances sonores 25 : Gigabyte GTX 770 OC Windforce 26 : MSI GTX 770 OC Lightning 27 : Palit GTX 770 OC Jetstream 28 : Conclusion

Overclocking : trois cartes partenaires

Les outils d’overclocking sont aujourd’hui simples d’emploi et disponibles gratuitement, ce qui a grandement contribué à la popularisation de ce passe-temps chez les joueurs. Tous les réglages ne sont toutefois pas conseillés, en particulier pour ceux qui désirent préserver l’intégrité et la longévité de leur matériel. Le GPU Boost 2.0 de Nvidia étant principalement affecté par les températures, nous avons voulu déterminer jusqu’à quel point, à l’aide de réglages logiciels superficiels, il était possible de pousser nos trois cartes partenaires avant que leurs fréquences ne commencent à régresser. Nous avons volontairement omis d’inclure la carte de référence, car celle-ci atteint déjà son plafond thermique sans être overclockée et toute modification de sa courbe de fréquences aurait une incidence négative sur les émissions acoustiques.

Gardons toutefois à l’esprit que la carte de référence conserve un avantage dans la mesure où sa coque close expulse l’air chaud par l’arrière, alors que toutes les cartes partenaires que nous avons reçues le laissent s’échapper dans le boîtier de l’ordinateur, la faute à leurs ventilateurs axiaux.

Comme souvent lors de nos expérimentations en matière d’overclocking, nous nous tournons vers le logiciel EVGA Precision X.

Image 1 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Fréquences atteignables

Initialement, nous avons tenté de déterminer la fréquence maximale qu’il était possible d’atteindre avec chaque carte sans modifier leurs paramètres d’usine ; nous avons ensuite répété l’opération en fixant le plafond de consommation à 105 puis 109 %. Bien que le plafond thermique ne doive en principe pas poser de problème (aucune des trois cartes ne dépassant les 79°C), nous l’avons fait passer à 94°C. Curieusement, les températures atteintes se sont révélées pratiquement identiques pour toutes les cartes, en dépit de leurs paramètres par défaut différents.

Overclocking standard

Image 2 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

En moyenne, nous ne sommes parvenus à augmenter la fréquence du core que de 50 MHz, même avec le plafond de consommation réglé sur 109 %. Nous avons même essayé de rehausser légèrement la tension du modèle MSI, mais cela ne nous a valu qu’une augmentation de la température de la puce et une perte de stabilité dans les fréquences boostées.

Après avoir constaté qu’il existait une nette divergence entre les fréquences GPU que l’utilisateur pouvait sélectionner et celles que les cartes étaient en réalité capables de tenir dans la durée, nous avons réglé nos trois concurrentes sur une fréquence de 1 200 MHz (atteignable sans problème a priori) et avons enregistré l’évolution des fréquences boostées et des températures pendant deux heures.

Fréquences GPU Boost maximales

Image 3 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Bien que nous ayons paramétré les trois cartes de la même manière, les fréquences boostées obtenues se sont révélées différentes ; la Gigabyte a pris la tête. Nous avons alors repensé notre approche et avons décidé de tenter de déterminer la fréquence GPU Boost la plus élevée qu’il soit possible d’obtenir. En poussant progressivement les réglages de chaque carte, nous avons obtenu des fréquences maximales allant de 1 306 à 1 308 MHz ; nous avons alors heurté un mur. Les trois cartes ont donc une limite supérieure pratiquement identique.

Températures

Image 4 : Test Nvidia GeForce GTX 770 : la plus convaincante !

Les températures des cartes sont restées pratiquement inchangées en dépit de l’overclocking, ce qui n’a pas grand-chose d’étonnant au vu de la maigreur de celui-ci (50 à 67 MHz tout au plus). Autre déception : un tel overclocking n’a pratiquement aucune influence sur les performances dans les tests. Il ne se remarque pour ainsi dire pas dans les jeux et se justifie difficilement au vu de l’augmentation de la consommation (+8 à +15 watts).

Conclusion

S’il est possible de faire tourner les cartes graphiques à haute fréquence pendant un benchmark ou deux, nous avons rapidement dû nous résigner au fait qu’un tel overclocking n’était pas viable dans la durée : les fréquences commencent à diminuer après 30 à 60 minutes tout au plus. Nous aurions dû nous y attendre dans la mesure où nous avions déjà constaté la même chose à la sortie de la GeForce GTX 680. Notons toutefois que tous les résultats mentionnés dans les graphiques ci-dessus ont été confirmés comme stables pendant au moins deux heures.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un mot sur le design des cartes partenaires
  3. Configuration de test et benchmarks
  4. Battlefield 3
  5. BioShock Infinite
  6. Borderlands 2
  7. Crysis 3
  8. Far Cry 3
  9. Hitman: Absolution
  10. The Elder Scrolls V: Skyrim
  11. Tomb Raider
  12. Battlefield 3 (SLI/CrossFire)
  13. BioShock Infinite (SLI/CrossFire)
  14. Borderlands 2 (SLI/CrossFire)
  15. Crysis 3 (SLI/CrossFire)
  16. Far Cry 3 (SLI/CrossFire)
  17. Hitman: Absolution (SLI/CrossFire)
  18. The Elder Scrolls V: Skyrim (SLI/CrossFire)
  19. Tomb Raider (SLI/CrossFire)
  20. Performances 2D et 3D (OpenGL)
  21. Performances 2D et 3D (DirectX et CAD)
  22. Consommation
  23. Températures, fréquences et nuisances sonores
  24. Overclocking : trois cartes partenaires
  25. Gigabyte GTX 770 OC Windforce
  26. MSI GTX 770 OC Lightning
  27. Palit GTX 770 OC Jetstream
  28. Conclusion