Accueil » Test » Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

1 : Un PC pour jouer en 4K 3 : Performances : 3D & Gaming 4 : Performances : CPU et Stockage 5 : Consommation, températures, bruit 6 : Overclocking 7 : Conclusion

Le tour du propriétaire : intérieur et extérieur

Extérieur

La configuration du jour prend place dans un boîtier Fractal Design Define S entièrement noir, avec une fenêtre latérale en plexiglass. Robuste, le boîtier est taillé pour le refroidissement liquide avec de nombreux emplacements pour ventilateurs et radiateurs. Nous n’avons pas souhaité commandé un boîtier plus haut de gamme, histoire de grappiller quelques euros sur la note finale, déjà très salée.

Image 1 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 2 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Sur le dessus, on note la présence des indispensables boutons Power et Reset, placés entre deux connecteurs USB 3.0 et les incontournables entrées et sorties audio.

Image 3 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

La partie supérieure est largement aérée. Trois caches en plastiques sont toutefois livrés avec le boîtier, mais ils seront ici inutiles étant donné la présence d’un des deux radiateurs. La face avant, en aluminium brossé, laisse rentrer l’air par les côtés via des aérations prévues à cet effet.

Image 4 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Enfin, en bas de la face avant, on trouve le logo de l’assembleur et un autocollant indiquant… Attendez… Que fait cet autocollant « Core i5 » ici ?!?

Intérieur

La première chose à faire avant de brancher le PC est d’ôter les protections protégeant les composants lors du voyage. Le système de refroidissement étant livré déjà monté, il faut en effet le protéger de tout choc. PCSpecialist utilise pour cela une mousse auto-expansive que nous avons déjà vue lors de notre reportage réalisé dans l’usine d’assemblage.

Image 5 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Image 6 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 7 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Une fois la protection en mousse et les divers sacs et papiers à bulle enlevés (et il y en a pas mal), nous pouvons enfin admirer le travail…

Image 8 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

D’emblée, on note l’extrême rigueur avec laquelle les composants, câbles et système de refroidissement liquide sont montés. Tout est propre et bien rangé, avec une mention spéciale pour le câble management !

Image 9 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 10 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Un petit bémol toutefois, qui saute aux yeux tellement le reste est presque parfait : le dernier connecteur permettant de relier une bande à LED supplémentaire n’est pas fixé ni caché…

Image 11 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

On notera en revanche le perfectionnisme : les fixations des connecteurs qui empêcheront ces derniers de se défaire par inadvertance !

Image 12 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Le boîtier est insonorisé du côté arrière, tandis que des filtres empêcheront au maximum les poussières d’entrer.

Image 13 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 14 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Le système de refroidissement liquide regroupe divers éléments signés EKWB. On trouve ainsi un waterblock GPU, un waterblock CPU, deux radiateurs de 240 mm (à l’avant avec deux ventilateurs de 120 mm en aspiration) et 360 mm (sur le dessus avec trois ventilateurs de 120 mm en extraction), un réservoir de 150 ml et une pompe. Les tubes sont transparents afin de pouvoir admirer le liquide en train de circuler. Un dernier ventilateur de 120 mm est placé en aspiration à l’arrière afin d’optimiser la circulation d’air à l’intérieur du boîtier.

Notons au passage que les ventilateurs, s’ils sont dotés d’un autocollant EKWB, sont en réalité des modèles d’Akasa (Apache Black AK-FN058 / DFS122512L).

Image 15 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 16 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Image 17 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstreImage 18 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Terminons avec les autres composants, en particulier l’alimentation placée en bas du boîtier…

Image 19 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

…et le SSD, en face arrière, lui aussi bien rangé.

Image 20 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Et voici ce que tout ceci donne une fois en action ! La bande LED blanche est située en bas du boîtier, pour éclairer la configuration par dessous. Voilà de quoi mettre en valeur une configuration noire et rouge (les couleurs peuvent être choisies).

Image 21 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Le bundle

Image 22 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Le bundle livré par PCSpecialist est complet, avec les différents accessoires et câbles, autocollants, CD et manuel d’installation ainsi que toute la visserie nécessaire en cas d’ajout ultérieur de composants. Notez la présence d’un ventilateur pour la RAM, que l’assembleur a eu bien raison de ne pas installer par défaut.

Sommaire :

  1. Un PC pour jouer en 4K
  2. Le tour du propriétaire : intérieur et extérieur
  3. Performances : 3D & Gaming
  4. Performances : CPU et Stockage
  5. Consommation, températures, bruit
  6. Overclocking
  7. Conclusion