Accueil » Test » Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

1 : Un PC pour jouer en 4K 2 : Le tour du propriétaire : intérieur et extérieur 3 : Performances : 3D & Gaming 5 : Consommation, températures, bruit 6 : Overclocking 7 : Conclusion

Performances : CPU et Stockage

Voyons comment le PC de PCSpecialist s’en sort avec de l’encodage H.265 reposant sur le CPU. Nous avons pour cela utilisé le bench HWBOT, en 1080p et en 4K.

Encodage H.265

Image 1 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Un Core i7 8700K à 4,8 GHz (4,6 GHz en pratique avec les instructions AVX en action), forcement, ça fonce ! On dépasse les 51 ips en 1080p et on atteint plus de 12 ips en 4K. A titre de comparaison, le Ryzen 5 1400 du Zotac Magnus ER51070 précédemment testé culminait à respectivement 16,86 ips en 1080p et 4,22 ips en 4K. Ces deux processeurs ne jouent clairement pas dans la même catégorie (ni la même gamme de prix, d’ailleurs).

PCMark 10

Le benchmark PCMark 10 de Futuremark est un bon outil pour mesurer les performances d’une configuration dans des tâches bureautiques ou graphiques.

Image 2 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Stockage

Côté stockage, nous utilisons AS SSD et ses tests de copies de fichiers ISO, programmes et jeux (10 Go) pour obtenir une bande passante moyenne.

Image 3 : Test : PCSpecialist Liquid Series, PC gaming sous watercooling monstre

Lle Samsung 850 EVO est clairement un très bon choix au vu de ses performances.

Sommaire :

  1. Un PC pour jouer en 4K
  2. Le tour du propriétaire : intérieur et extérieur
  3. Performances : 3D & Gaming
  4. Performances : CPU et Stockage
  5. Consommation, températures, bruit
  6. Overclocking
  7. Conclusion