Accueil » Test » Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircooling » Page 3

Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircooling

1 : Présentation du HEX 2.0 2 : Examen du dissipateur en détails 4 : Module Peltier et logiciel pilote 5 : Protocole de test et concurrents 6 : Résultats des tests 7 : Conclusion

Montage très simple

Le montage est on ne peut plus simple :
– Socket AMD AM2+ / AM3+ et Intel 115x : placer la backplate à l’arrière de la carte mère et visser les vis longues aux quatre coins.
– Socket 2011 : visser les vis longues aux quatre coins. Ensuite, placer les deux barres de fixation sur les plots précédemment vissés et fixez-les à l’aide des quatre écrous. Sur les sockets Intel deux orientations sont possibles : choisissez celle qui convient le mieux à la ventilation de votre boîtier !

Image 1 : Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircoolingImage 2 : Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircooling

Une fois les fixations en place, il suffit de mettre le ventirad et de verrouiller les deux vis. Chose assez surprenante, l’outil fourni ne s’adapte pas très bien à la taille des vis ! Défaut de fabrication ou  problème sur un échantillon de pré-série ? Le problème, bien que peu grave, a été signalé au fabriquant qui nous a indiqué avoir rectifié le tir sur les nouvelles versions.

Image 3 : Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircooling

Lorsque le système est assemblé, l’utilisateur doit remettre en place le ventilateur. Si vous n’avez pas fait attention à sa position lors du démontage, une  flèche présente au fond du logement vous indique le sens du flux d’air. Petite astuce : sur tous les ventilateurs, l’étiquette est placée du côté où l’air sort !


Image 4 : Test : phononic HEX 2.0, dissipation à effet Peltier contre watercooling et aircooling

Et voilà le travail ! Nous avons toutefois été chanceux d’avoir une carte graphique low profil. Avec une carte plus imposante la connexion des câbles, surtout l’alimentation, aurait posé problème. Si possible, mieux vaut donc effectuer un 90° ou un 180° et mettre les connecteurs et le logo sur une autre face.

Le flux d’air risque alors de ne pas être optimisé vis-à-vis des ventilateurs déjà présents dans votre boîtier. Attention également, si vous ne branchez pas le câble d’alimentation 6 broches, le ventilateur semble ne pas démarrer. Celui-ci est pourtant piloté par la carte mère… choix assez étrange et dérangeant, nous avons ainsi vu notre 6950X monter en flèche à 100°C avant de comprendre l’origine du problème !

Sommaire :

  1. Présentation du HEX 2.0
  2. Examen du dissipateur en détails
  3. Montage très simple
  4. Module Peltier et logiciel pilote
  5. Protocole de test et concurrents
  6. Résultats des tests
  7. Conclusion