Accueil » Test » Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

1 : Examen extérieur et config 3 : Benchmarks : 2D et tests CPU intensifs 4 : Benchmarks combinés et suites logicielles 5 : Benchmarks graphiques 6 : Consommation, autonomie, nuisances sonores 7 : Températures, fréquences et mesures infrarouges 8 : Résumé et conclusion

Démontage, examen intérieur

Ouverture du portable

Que serait un test de portable sans un bon démontage ? Les fabricants ne révèlent en effet que rarement en détail tous les composants employés (il nous manquait par exemple les informations concernant la mémoire vive et le SSD embarqués.) C’est aussi indispensable pour étudier le système de refroidissement, que nous évaluerons plus tard en détail. Ajoutons que nous sommes les seuls à avoir développé un protocole de mesure infrarouge des températures en situation réelle, et que ces mesures précises ne sont possibles que si on sait à quelle endroit les composants et les caloducs se trouvent.

Image 1 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Pour accéder aux composants, il faut tout d’abord ôter le clavier en dévissant à l’arrière les deux vis de fixation. Il faut ensuite pousser le clavier pour qu’il se décolle du cadre à l’aide d’un bâtonnet que l’on enfonce dans l’un des deux trous. Après l’avoir précautionneusement libéré le clavier des dernières encoches, il faut débrancher les deux câbles qui le relient à la carte mère en tirant horizontalement sur les languettes prévues à cet effet. 

Image 2 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Si les touches sont un peu molles à la pression face à un clavier mécanique, on entend et ressent tout de même leur activation. Nous aurions préféré un clavier un peu plus ferme, mais cela reste un plaisir de taper du texte sur ce clavier dont l’espace entre les touches rend la saisie agréable et efficace. La faible épaisseur du portable ne permet malheureusement pas d’avoir recours à des touches à interrupteurs à ciseaux.

Le logiciel FlexiKey permet de configurer des macros comme bon nous semble. Il propose en outre des options pour la saisie et un rétroéclairage trois zones RVB. L’absence d’indicateur d’activation de la touche majuscule ou du pavé numérique est par contre assez regrettable et source de confusion. 

Image 3 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Le clavier retiré, on peut dévisser les cinq vis placées sous le clavier et qui maintiennent la coque du dessous du portable. Il faut encore retourner le portable pour dévisser les neuf vis restantes à l’arrière, et peut enfin ôter la coque et accéder aux composants. 

Image 4 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

On découvre un design assez classique où GPU et CPU sont refroidis séparément. La batterie et d’autres composants sont facilement accessibles et on pourra donc sans problème les remplacer, si on le souhaite. 

Image 5 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Analyse des composants

PNY a recours à de la mémoire Samsung sur ce portable. On observe deux modules de 16 Go de DDR4 au format SODIMM, ce qui donne donc 32 Go de mémoire vive en dual channel. La carte mère ne permettant pas plus, on laissera donc probablement les modules tels quels, à moins d’une panne.  

Image 6 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

PNY de communiquait pas non plus sur le SSD embarqué. Notre démontage révèle qu’il s’agit d’un Samsung PM961. Sous forme de tableau récapitulatif, voici les principales données le concernant : 

Capacité512 Go
ModèlePM961 NVMe
Vitesse maximale en lecture2800 Mo/s
Vitesse maximale en écriture
1600 Mo/s
FormatM.2 2280
NormeM.2/​M-Key (PCIe 3.0 x4)
ContrôleurSamsung Polaris (S4LP077X01-8030), 8 canaux
Puces3D-NAND TLC Toggle
MTBF (durée de vie)1 500 000 heures
IOPS (Random 4K en écriture)260 000
DiversLow Power Standby

Ce modèle à l’origine destiné aux fabricants informatiques et pas à la vente au détail, se trouve désormais disponible chez la plupart des revendeurs. Il s’agit d’un modèle très durable, mais dont l’achat au détail est peu recommandable car presque au même prix que la version consommateur, laquelle offre une garantie supérieure. 

Image 7 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Le module Wifi est fabriqué par Intel. Il s’agit du AC 8265, capable d’émettre en dual band. On observe à l’extrémité du module M.2 les deux antennes pour une meilleure réception.

Image 8 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Système de refroidissement

Le système de refroidissement est réalisé par Auras, qui est spécialisé dans la fabrication de caloducs et systèmes de refroidissement. Le bloc de refroidissement du GPU est en cuivre, recouvert comme les autres composants, d’une pellicule noire. Les trois caloducs très peu épais le surmontant sont en métaux composites. Les ventilateurs radiaux aspirent l’air sous le portable et l’expulsent vers l’extérieur à travers les lamelles du radiateur, à l’arrière du portable. 

Image 9 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Le CPU est refroidi séparément par un autre bloc de refroidissement Auras. Il doit cependant se contenter de deux caloducs et d’un radiateur aux lamelles un peu plus courtes. L’air chaud est expulsé sur le côté gauche du portable, et pas à l’arrière. Comme la plupart des utilisateurs sont droitiers, on a placé le ventilateur à l’opposé pour éviter la sensation désagréable d’air chaud au maniement de la souris. 

Image 10 : Test : PNY PREVAILPRO, portable unique sur Quadro P4000 Max-Q

Nous renonçons au démontage complet du système de refroidissement. Nous avons en effet déjà démonté d’autres portables du même fabricant. De plus, ce modèle prêté doit ensuite être testé par d’autres journalistes, qui souhaitent obtenir le portable dans un état le plus proche possible de l’original. Ce serait une mauvaise pratique que de changer la pâte de refroidissement et de biaiser ainsi la critique des autres testeurs. 

Sommaire :

  1. Examen extérieur et config
  2. Démontage, examen intérieur
  3. Benchmarks : 2D et tests CPU intensifs
  4. Benchmarks combinés et suites logicielles
  5. Benchmarks graphiques
  6. Consommation, autonomie, nuisances sonores
  7. Températures, fréquences et mesures infrarouges
  8. Résumé et conclusion