Accueil » Comparatif » Test : PUBG, analyse des performances sur 10 GPU

Test : PUBG, analyse des performances sur 10 GPU

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Options graphiques et rendu 4 : Performances selon les options graphiques 5 : Benchmarks en 1080p 6 : Ressources CPU, RAM, VRAM 8 : Bonus : GTX 1080 vs Vega 64 9 : Conclusion

Performances multicoeurs

Voyons donc ce qu’ils se passe quand on diminue ne nombre de vCPU : nous avons pour cela repris notre GTX 1060 6G Armor OC de MSI et testé plusieurs combinaisons cœurs/threads avec notre Ryzen 5 1600X.

Quatre coeurs sont suffisants pour faire tourner PlayerUnknown’s Battlegrounds avec une GeForce GTX 1060 6G, ou tout autre carte de milieu de gamme. Descendre à seulement deux coeurs fait chuter légèrement les performances, mais augmente de manière très sensible la variation du temps de rendu. Un processeur avec deux coeurs et SMT/HT pourrait toutefois tout juste s’en sortir, s’il bénéficie également d’une fréquence de fonctionnement élevée.

Image 8 : Test : PUBG, analyse des performances sur 10 GPU

PlayerUnknown’s Battlegrounds (Steam CD Key)

14.26€ > scdkey

Image 9 : Test : PUBG, analyse des performances sur 10 GPU

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Performances selon les options graphiques
  5. Benchmarks en 1080p
  6. Ressources CPU, RAM, VRAM
  7. Performances multicoeurs
  8. Bonus : GTX 1080 vs Vega 64
  9. Conclusion