Accueil » Dossier » Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture » Page 14

Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

1 : Introduction 2 : L’architecture Southern Islands 3 : Vue d’ensemble : Tahiti et la Radeon HD 7970 4 : PRT, DirectX 11.1, Eyefinity, 3D stéréoscopique et plus encore 5 : Configuration du test 6 : Tests synthétiques & Tesselation 7 : Battlefield 3 8 : Crysis 2 9 : The Elder Scrolls V: Skyrim 10 : DiRT 3 11 : World Of Warcraft 12 : Batman: Arkham City 13 : Metro 2033 15 : Overclocking 16 : Consommation, températures et bruit 17 : Conclusion

GPGPU

Si notre but est généralement d’être aussi complets que possible en incluant notamment un grand nombre de programmes/jeux représentatifs d’une utilisation au quotidien, il arrive parfois que les lancements de nouveaux produits posent problème, ce qui a été le cas de la HD 7970. En faisant le choix d’avancer la date du NDA avant noël, AMD a manqué de temps pour tout peaufiner, notamment au niveau des pilotes : les performances ludiques restant prépondérantes, l’essentiel des efforts y ont été consacrés.

En contrepartie, d’autres domaines ont été négligés par les équipes de développeurs et au final, les programmes qui bénéficient de l’accélération matérielle sont rares. Impossible de jeter la pierre aux éditeurs de logiciels partenaires d’AMD, vu qu’ils ont travaillé en fonction d’un planning qui a été raccourci par rapport à ce qui était prévu initialement. Quoi qu’il en soit, certains programmes fonctionnent en partie tandis que la plupart sont tout simplement hors course. Ceux qui sont fonctionnels ne montrent pas vraiment d’améliorations par rapport à leurs prédécesseurs ou ne bénéficient tout simplement d’aucune accélération. Ironie du sort, l’accélération vidéo fait partie des victimes, raison pour laquelle nous n’avons pas pu faire un point aussi conséquent que prévu sur un des points forts de Tahiti : le VCE (Video Codec Engine), sensé fonctionner comme un bloc logique à fonction fixe de manière analogue au QuickSync d’Intel. Comme on peut l’imaginer, les employés d’AMD n’en sont pas particulièrement heureux, ce qui s’est traduit dans un échange de mails dont voici un extrait :

« … le transcodage vidéo n’est malheureusement pas géré par le logiciel pour l’instant (c’est-à-dire que l’on ne peut pas voir l’apport de la nouvelle architecture tant que le logiciel n’en tient pas compte) ».

En conséquence, la situation nous pousse à utiliser plus de benchmarks synthétiques d’ici à ce que les logiciels plus courants prennent en charge Tahiti, sans oublier des pilotes plus aboutis.

Bitmining

Bitmining est un des rares tests pratiques utilisés aujourd’hui pour évaluer les performances GPGPU, quoi qu’il soit un peu à sens unique. Vu que le serveur ne nous a pas permis de vérifier les résultats, il a fallu faire avec le mode solo, mais nous avons tout de même pu nous faire une bonne idée du potentiel de la carte :

Image 1 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

Soyons clairs : les Radeon ont toujours été très performantes sur Bitmining. En revanche, le rendement est un critère presque aussi important que les performances pures en matière de GPGPU, or c’est là que les choses se compliquent. Bien entendu, la HD 7970 est la carte mono-GPU la plus performante du groupe, mais son avance est finalement assez maigre par rapport à la hausse de la consommation. Concrètement, la HD 5870 qui aura bientôt deux ans et demi au compteur atteint des performances très respectables en ne consommant que 190 Watts alors que la HD 7970 nécessite 254 Watts (+33,7 %) pour afficher 10,5 % d’opérations supplémentaires.

LuxMark

LuxMark est basé sur LuxRender (freeware) et constitue le deuxième test pratique de notre suite de tests GPGPU. Cette fois les résultats sont très spectaculaires vu que la HD 7970 fait presque deux fois mieux que la HD 6970 qui l’a précédée, cette dernière s’inclinant d’un cheveu devant la HD 5870.

Image 2 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

On remarque aussi que la GTX 580 est complètement décrochée. S’il semble clair que Luxmark ne semble pas vraiment apprécier les GeForce, le fait de voir la HD 7970 afficher un résultat presque trois fois supérieur a quelque chose d’embarrassant pour cette carte qui reste le fer de lance d’NVIDIA en mono-GPU. On en conclut plus globalement qu’un peu d’optimisation peut produire des résultats spectaculaires.

GPU Caps Viewer

Premier benchmark synthétique de notre suite de tests, GPU Caps Viewer combine des calculs OpenCL à des opérations de post-processing et un affichage normal sans anti-aliasing. Les résultats permettent de tirer des conclusions intéressantes.

Notons que le test Post-FX est une implémentation directe d’une démonstration d’oclPostprocessGL issue du SDK de calcul GPU propre à NVIDIA. Un effet de flou est ajouté aux flux vidéo sortant en phase post-processus. Bien que ce test ait donc tendance à favoriser les GeForce, la HD 7970 domine nettement la GTX 580 tandis que les anciennes Radeon sont loin derrière.

Image 3 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

Image 4 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

La GTX 580 tient une belle revanche une fois que l’on passe au test de particules, mais on voit tout de même que la HD 7970 constitue une progression pour AMD.

NQueen

Le problème des huit dames (alias N-Queen puzzle en anglais) est un problème mathématique qui consiste à placer huit dames sur un échiquier sans qu’elles ne se menacent entre elles, suivant les règles propres au jeu d’échecs (la couleur n’a aucune incidence ici, chaque dame est donc susceptible d’attaquer n’importe quelle autre). Le but est de trouver les solutions possibles aussi vite que possible.

Ce problème constitue donc la base de NQueen, test qui prouve une fois de plus que la HD 7970 a beaucoup gagné à laisser l’architecture VLIW derrière elle lorsqu’il s’agit de charges de travail complexes : la nouvelle carte d’AMD comme la GTX 580 sont presque deux fois plus performantes que les deux anciennes Radeon. Autant l’architecture VLIW est performante pour les calculs à virgule flottante, autant ce genre d’exercice n’est clairement pas son domaine de prédilection.

Image 5 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

DirectComputeBenchmark

Ce test était prévu en amont vu qu’il est un des rares à permettre d’évaluer les performances DirectCompute, mais les résultats obtenus étaient tellement élevés pour la HD 7970 qu’ils n’en étaient pas crédibles. Tant que nous ne pourrons pas avoir la preuve du contraire, nous estimons que ces résultats sont dus à un bug dans le benchmark et les mettons donc de côté. En revanche, les résultats du benchmark OpenCL sont nettement plus vraisemblables :

Image 6 : Test Radeon HD 7970 : AMD lance sa nouvelle architecture

La nouvelle venue domine mais les écarts entre les trois cartes de tête sont minces. En revanche, l’écart entre la HD 6970 et la HD 5870 est plus curieux dans la mesure où leurs architectures respectives sont similaires.

Premières impressions

Ces résultats préliminaires sont très encourageants, mais il faut rester mesuré : vu le manque prononcé de programmes représentatifs d’une utilisation quotidienne et la grande jeunesse des pilotes, difficile d’avoir un avis tranché sur le réel potentiel de Tahiti en matière de calculs.

A ce stade, on peut dire que l’abandon de l’architecture VLIW ne pénalise pas la HD 7970 dans les benchmarks où les Radeon s’illustrent depuis longtemps et lui permet surtout de faire de nets progrès par rapport à ses prédécesseuses dans les tests traditionnellement dominés par les GeForce. La HD 7970 semble donc être une carte à l’aise dans tous les tests GPGPU, mais AMD a sans aucun doute du pain sur la planche au niveau logiciel et pilotes.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. L’architecture Southern Islands
  3. Vue d’ensemble : Tahiti et la Radeon HD 7970
  4. PRT, DirectX 11.1, Eyefinity, 3D stéréoscopique et plus encore
  5. Configuration du test
  6. Tests synthétiques & Tesselation
  7. Battlefield 3
  8. Crysis 2
  9. The Elder Scrolls V: Skyrim
  10. DiRT 3
  11. World Of Warcraft
  12. Batman: Arkham City
  13. Metro 2033
  14. GPGPU
  15. Overclocking
  16. Consommation, températures et bruit
  17. Conclusion