Accueil » Actualité » Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

1 : Bienvenue chez Polaris 10 ! 2 : Contrôleur d'affichage, UVD, VCE et WattMan 3 : La carte et son dissipateur 4 : Protocole de test de la Radeon RX 480 5 : Test : Ashes of the Singularity, Battlefield et GTA V 6 : Test : Hitman, Metro: Last Light And Project CARS 7 : Tests : Rise Of The Tomb Raider, The Division et The Witcher 3 9 : Temperatures et nuisances sonores 10 : Polaris 10 contre Pascal : perfs et prix 11 : Conclusion

Consommation : problèmes réglés !

Mise à jour du 8 juillet 2016 :
Les nouveaux pilotes d’AMD (Crimsom 6.7.1) règlent totalement ces problèmes de consommation électrique, sans aucune perte de performances. La carte est même légèrement plus rapide, comme vous pouvez le constater sur nos nouveaux tests.

Nous nous sommes penchés plus près que d’habitude sur la consommation parce que nous avions du mal à nous défaire du sentiment que la carte a été conçue pour des fréquences et une consommation bien moins élevées.

Image 1 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Consommation

Méthodologie
Mesure au slot PCIe
Mesure au niveau du câble de l’alimentation
Mesure à l’alimentation

Équipement de test
2 x Rohde & Schwarz HMO 3054, 500 MHz Digital Multi-Channel Oscilloscope with Storage Function
4 x Rohde & Schwarz HZO50 Current Probe (1 mA – 30 A, 100 kHz, DC)
4 x Rohde & Schwarz HZ355 (10:1 Probes, 500 MHz)
1 x Rohde & Schwarz HMC 8012 Digital Multimeter with Storage Function
Notez que les données maximums et minimums n’ont pas lieu au même moment, ce qui explique pourquoi les chiffres pour chaque rail ne correspondent pas forcément au total du rail.

Consommation au repos et en faible charge

La fréquence minimum de la Radeon RX 480 pour le GPU et la mémoire est de 300 MHz. La carte consomme 16 W au repos ou 19 W si on utilise plusieurs écrans, ce qui est beaucoup trop pour une carte graphique aujourd’hui. Il fut aussi difficile d’obtenir une mesure pertinente au repos parce que même un bureau vide demande de l’énergie et la consommation fluctuait beaucoup.

La lecture de Blu-ray et fichier MKV en 4K a fait grimper la consommation à 36 W et 42 W respectivement, ce qui est correct.

Beaucoup de lecteurs nous ont demandé de présenter sous forme de barres la distribution de la charge sur les rails et connecteurs.

Image 2 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

La septième phase, qui est alimente la mémoire, doit gérer 2 W en moyenne avec des pics pouvant atteindre 3 W. Les autres phases sont étalées sur les rails 12 V avec une certaine concentration sur les trois phases des connecteurs PCI-Express. Ce serait un excellent design… Si cela était aussi le cas en charge.

Le graphe ci-dessous compare plusieurs cartes graphiques.

Image 11 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Consommation dans les jeux

Notre protocole de test permet de stresser le GPU et la mémoire pour éviter un goulot d’étranglement au niveau du CPU. Nous sommes aussi assez proches des conditions de fonctionnement les plus difficiles, malgré les fluctuations lors de certaines scènes.

Si l’on se penche de plus près, on comprend pourquoi nous regrettons l’absence d’un connecteur d’alimentation à huit broches. La nouvelle carte d’AMD consomme en moyenne 164 W, ce qui excède clairement le TDP visé par AMD et il y a pire. La distribution de la charge montre que la carte tire 86 W du slot PCI-Express de la carte mère, ce qui dépasse la limite de 75 W prévue par les standards.

Image 12 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Avec des pics de 155 W, la carte mère en elle-même n’est pas en danger immédiat, car les surcharges sont de courtes durées, mais les solutions audio les moins chères auront du mal à gérer ce stress. Il y aura donc des artéfacts audio perceptibles lors de certaines scènes de jeu ou lorsque l’utilisateur déroule un menu qui entraînera une charge supplémentaire sur la carte mère.

On se demande aussi ce qu’il adviendra des configurations CrossFire alors que deux cartes exigeront 160 W du connecteur à 24 broches de la carte mère.

Image 13 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Voici les résultats détaillés pour chaque rail et connecteur :

Un connecteur à 8 broches aurait été une bien meilleure solution. Les six phases auraient pu être équilibrées à 30 W chacune pour un total de 180 W. Avec cette configuration, deux phases auraient eu à gérer un maximum de 60 W via le slot PCI-Express de la carte mère.

Nous n’avons pas réalisé de test sur le long terme mesurant l’impact de l’overclocking et de l’augmentation de la tension, parce que la carte demande jusqu’à 200 W à la carte mère. Nous ne voulions pas soumettre notre carte mère de test à ce type de traitement.

Image 22 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Consommation en situation intensive

C’est dur à croire, mais la situation est encore pire. La Radeon RX 480 consomme 90 W via le slot PCI-Express de la carte mère lors de nos tests intensifs. C’est 20 % de plus que la limite prévue. Nous tenons à être clairs, la carte mère ne va pas prendre feu. Néanmoins, les standards existent pour une raison. Tous les composants autour du slot PCI-Express et situés sur le chemin qui le relie au connecteur d’alimentation à 24 broches vont souffrir de ces pics. Suivant la qualité de fabrication de la carte mère, cela va se traduire aussi par des problèmes audio perceptibles.

Image 23 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

Voici tous les résultats en détail des mesures prises durant le test :

La GeForce GTX 1070 et la GTX 960 consomment moins que la dernière carte d’AMD. Leur mode Boost reconnaît la charge de travail extrême et limite la consommation.

Image 32 : Test : Radeon RX 480, un rapport performances-prix révolutionnaire ?

En conclusion, il ne fait aucun doute que le rendement des cartes AMD est amélioré, mais probablement pas autant que certains l’espéraient. La Radeon RX 480 dépasse largement son TDP officiel et la distribution entre le slot PCI-Exress et son connecteur d’alimentation n’est pas idéale. Il faudra donc attendre que les partenaires d’AMD résolvent ces échecs.

Sommaire :

  1. Bienvenue chez Polaris 10 !
  2. Contrôleur d'affichage, UVD, VCE et WattMan
  3. La carte et son dissipateur
  4. Protocole de test de la Radeon RX 480
  5. Test : Ashes of the Singularity, Battlefield et GTA V
  6. Test : Hitman, Metro: Last Light And Project CARS
  7. Tests : Rise Of The Tomb Raider, The Division et The Witcher 3
  8. Consommation : problèmes réglés !
  9. Temperatures et nuisances sonores
  10. Polaris 10 contre Pascal : perfs et prix
  11. Conclusion