Accueil » Test » Test : Ryzen 2700X et 2600X, AMD fait encore mieux !

Test : Ryzen 2700X et 2600X, AMD fait encore mieux !

1 : Ryzen Reloaded : les nouveautés 2 : Chipset X470, RAM et Ryzen Master 1.3 4 : Overclocking, Spectre, méthode de test 5 : Test : gaming côté CPU 6 : Bench : AoTS 7 : Bench : Civilization VI 8 : Bench : Warhammer 40K: DoW III 9 : Bench : Grand Theft Auto V 10 : Bench : Hitman (2016) 11 : Bench : Middle-earth: Shadow of War 12 : Bench : Project Cars 2 13 : Bench : Far Cry Primals 14 : Station de travail : performance GPU 15 : Station de travail : performance CPU 16 : Test : température et XFR2 vs overclocking manuel 17 : Test : consommation électrique 18 : Test : températures et bruit des ventirads AMD 19 : Conclusion

Tests IPC et latences du CPU

Vers l’infini, et au delà !

Image 1 : Test : Ryzen 2700X et 2600X, AMD fait encore mieux !

Mesures AMD
Latence L1 Cache
Latence L2 Cache
Latence L3 Cache
Latence mémoire RAM
Améliorations annoncées
13%34%16%
11%

La faiblesse des premiers Ryzen résidait dans leurs latences mémoire à tous les niveaux. AMD affirme avoir considérablement amélioré les choses avec les Ryzen 2000. Commençons donc par vérifier les chiffres officiels fournis par AMD, avec nos propres tests du bus Infinity Fabric.

Nous avons utilisé SiSoftware Sandra pour mesurer les caches les latences mémoire avec trois types d’accès différents : séquentiel, aléatoire paginé (meilleur des cas) et aléatoire total (pire des cas). En fonction de la taille des données, le cache utilisé sera différent, comme le montre le tableau ci-dessous.


L1
L2
L3
RAM
Fourchette
2 Ko à 32 Ko512 Ko à 8 Mo
512 Ko à 8 Mo8 Mo à 1 Go

Nous avons testé le Ryzen 7 1800X face au Ryzen 7 2700X, sur la même carte mère. Le 2700X a été testé avec de la DDR4-2933 à fréquence stock, en DDR4-3466 en mode overclocké et en DDR4-2666 afin de compléter la comparaison avec le 1800X.

Latence RAM

Pour la RAM, aucun doute, l’amélioration est assez conséquente dans tous les domaines, même avec de la RAM en DDR4-2666 : 11,49 % en accès aléatoire total, 6,64 % en aléatoire paginé, et 9,35 % en séquentiel. En montant la fréquence mémoire, on accélère l’Infinity Fabric, et les résultats sont encore meilleurs, respectivement de 18 %, 13,4 % et 12,9 %. AMD n’a pas trop détaillé ce point, mais nous pensons que l’Inifinity Fabric et le contrôleur mémoire ont tous les deux été optimisés.

Latence cache

Amélioration face au 1800X
L1
L2
L3
Paginé
11,11%
51,72%
26,38%
Aléatoire
11,11%
53,5%
25,64%
Séquentiel
11,11%
13,3%
13,3%

Nous mesurons une excellente réduction des latences pour les trois niveaux de mémoire cache, meilleurs que les chiffres annoncés par AMD (l’accès au cache doit suivre un autre modèle dans les tests d’AMD). Nous constatons aussi une augmentation de la bande passante du cache, de quoi encore mieux exploiter la puissance des coeurs, mieux alimentés en données à traiter. Intel est encore devant pour le cache L1, mais AMD surpasse son concurrent pour le cache L2, en mono et multithread.

Communication entre coeurs

Pour rappel, le Ryzen est composé de deux complexes de quatre coeurs (CCX), tout étant lié par l’Inifnity Fabric, une interconnexion qui relie tout sur le CPU : contrôleur mémoire, northbridge, PCIe, etc. C’est pourquoi la latence de ce bus est essentielle, et elle était un peu trop molle chez les premiers Ryzen, limitant les performances dans certaines applications faisant sauter les threads entre différents coeurs.

SiSoftware Sandra permet de mesurer ces latences entre les coeurs, et la bande passante offerte. Les résultats sont excellents encore : 11,8 % d’amélioration par rapport au 1800X pour la latence intra-coeur, et 8,3 % pour le plus difficile : la latence entre deux coeurs situés sur des CCX différents. Intel garde toutefois l’avantage avec son Ring bus.

Performance IPC

Pour mesurer l’amélioration de la puissance brute de Ryzen 2000 (nombre d’instructions traitées par cycle d’horloge), nous avons remis tous les processeurs comparés à la même fréquence de 3 GHz.

1,61 % de mieux dans Cinebench, c’est un peu mieux mais sans miracle non plus. Notez qu’Intel reste encore devant dans ce domaine. En multithread, l’amélioration monte à 2,6 %. Y-cruncher montre aussi que les instructions AVX d’Intel ont beaucoup plus de potentiel que celles d’AMD (mais la consommation monte beaucoup). Le 2700X affiche 3,9 % d’amélioration dans y-cruncher en multithread, ce qui commence à faire beaucoup, mais le gain en monothread est marginal, comme pour les opérations de chiffrement. Concernant le test AES-256-ECB en multicoeur, le 2700X affiche encore une nette amélioration face au 1800X. Les accélérateurs AES de Ryzen permettent logiquement de surpasser les processeurs Intel dans ce type d’activité.

Sommaire :

  1. Ryzen Reloaded : les nouveautés
  2. Chipset X470, RAM et Ryzen Master 1.3
  3. Tests IPC et latences du CPU
  4. Overclocking, Spectre, méthode de test
  5. Test : gaming côté CPU
  6. Bench : AoTS
  7. Bench : Civilization VI
  8. Bench : Warhammer 40K: DoW III
  9. Bench : Grand Theft Auto V
  10. Bench : Hitman (2016)
  11. Bench : Middle-earth: Shadow of War
  12. Bench : Project Cars 2
  13. Bench : Far Cry Primals
  14. Station de travail : performance GPU
  15. Station de travail : performance CPU
  16. Test : température et XFR2 vs overclocking manuel
  17. Test : consommation électrique
  18. Test : températures et bruit des ventirads AMD
  19. Conclusion